Archives for vendredi 6 décembre 2019

Offensive des FAMa contre les terroristes au centre : l’opération GINOU KADIOUWA détruit une base des GAT à Parou

Le 6 décembre 2019 aux environs de  14 heures, les FAMa en progression ont été prises à partie à l’entrée de Parou par les Groupes Armés Terroristes (GAT). Parou est une localité située dans le cercle de Badiangara (Mopti). La riposte des FAMa a fait fuir les terroristes. Les FAMa ont engagé la poursuite jusqu’à une autre base terroriste. Cette base a été alors détruite par les FAMa à environ  2Km au Nord de Parou.

Les FAMa ne déplorent aucune perte, mais côté ennemi : 5 GAT ont été neutralisés. Le ratissage continue.

Visite du Commandant EUTM à l’EMGA

Le commandant de l’EUTM au Mali est venu à l’état-major général des Armées pour présenter son successeur au Chef d’état-major général des Armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly. Il a informé que la passation de témoin aura lieu le 12 décembre 2019. Le commandant sortant, le Général autrichien Habersatter a remercié le chef d’état-major général des Armées.

Le nouveau commandant de l’EUTM, le général portugais João BOGA RIBEIRO se dit ravi d’être au Mali. Il a souligné que son mandat sera une continuité de ce qui est engagement à solution de soutien aux FAMa.

Le chef d’état-major général des Armées du Mali a déclaré qu’il a besoin de soldats combattants qui servent bien. Il s’agit de montrer à l’opinion que l’EUTM est en phase avec les FAMa. Selon le général Coulibaly, il s’agit de toujours s’adapter aux réalités du moment. Cela nécessite une remise perpétuelle en cause. Cette flexibilité doit guider notre coopération. Le commandement est une faculté de transmettre et de coordonner, a martelé le CEMGA.

Le général Abdoulaye Coulibaly a  remercié l’EUTM pour son intervention au niveau de toutes les écoles militaires. Il a souhaité la bienvenue au nouveau commandant EUTM, le Général portugais Boga.

 

Visite de terrain : le commandant de zone de la 6ème Région à Bandiagara

Le commandant de zone de la 6ème Région Militaire, le colonel Amara Doumbia accompagné d’une forte délégation s’est rendu, le vendredi 6 décembre 2019, au Poste de Commandement Avancé de Bandiagara. L’objectif de cette visite s’inscrit en droite ligne d’une opération de ratissage en cours sur le plateau Dogon.  La délégation a visité tour à tour les brigades territoriales de la Gendarmerie, de la Garde Nationale et  le commissariat de Police de Bandiagara.Depuis un certain temps, le cercle de Bandiagara est devenu une zone en proie à des activités terroristes. Pour pacifier ce cercle et ses environs, cette opération a été mise en place à l’initiative de l’état-major du Secteur 4 de la région de Mopti afin de neutraliser les Groupes Armés Terroristes sévissant dans cette zone. Le Colonel Amara Doumbia a remercié le chef d’état-major du Secteur 4 et ses hommes pour les efforts consentis sur le terrain. Il les exhorte à respecter les règles du droit des conflits armés, traiter les populations avec bienveillance et assurer leur mission régalienne qui est de traquer et de neutraliser les terroristes.Selon le Chef d’état-major du secteur 4, le colonel Djibril Koné commandant le PC Avancé de Bandiagara, avec  cette opération une accalmie s’est installée dans la zone. Les troupes sont entrain de progresser sur le terrain et après ce ratissage le plateau dogon sera sécurisé, a-t-il martelé. Pour le colonel Koné, il n’y a pas eu de bilan négatif  de notre part mais certains éléments terroristes ont été neutralisés, des armes légères ont été saisies et des matériels.