34ème BG : Repas de corps, quand les hommes ont besoin de se retrouver

Le 34ème Bataillon du Génie Militaire a vibré, ce vendredi 11 septembre 2020, au rythme de communion autour d’un repas sur la place d’Armes de ladite direction pour exprimer la volonté farouche de l’esprit d’union que prône la hiérarchie militaire. Cet évènement s’inscrit dans le cadre du renforcement et de la consolidation de l’esprit de corps au sein du  Génie. La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur adjoint du Génie Militaire, le colonel-major Bougoury D Diarra, les représentants du Chef d’état-major général des Armées, des directeurs de service, les anciens du Génie Militaire et la présidente des femmes des camps.

Le repas de corps est une occasion de briser les barrières entre le subordonné et son supérieur. C’est un instant de partage, de cohésion et de culture de l’esprit de camaraderie dans la vie militaire.

Selon le lieutenant-colonel Sidi Lamine Traoré, chef de corps du 34ème Bataillon du Génie Militaire, le repas de corps est une tradition observée au sein de l’Armée malienne depuis ces premières heures. Le 34ème BG ne fera pas dérogation à cette noble règle socle de la réussite collective. Il a exhorté les hommes à conjuguer leurs efforts et à se donner la main afin de rehausser le flambeau.

Il a incité les uns et les autres à rester vigilants et groupés car les menaces auxquelles nous faisons face sont imprévisibles et lourdes de conséquence. Il a ainsi rendu un vibrant hommage à tous les hommes qui ont servi le génie et leur a rassuré que le flambeau laissé sera jalousement porté plus haut.

Pour éviter la propagation de la covid-19 des mesures barrières édictées par les plus hautes autorités du pays ont été respectées.

Auparavant une minute de silence à la mémoire de tous les soldats tombés sur le théâtre des opérations a été observée.