56ème Anniversaire du Mali : Hommage à tous les martyrs de la liberté

dsc_0892Le Mali a célébré le 56ème  anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale, le 22 septembre 2016. Cette célébration s’est déroulée sur la place d’Armes de la 3ème région militaire, par une Prise d’Armes suivie d’un défilé militaire de l’ensemble des corporations militaires et paramilitaires.

Placées sous le signe du recueillement, les festivités ont été présidées par le Président de la République, chef de l’Etat, chef suprême des Armées, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita. Ont pris part à la cérémonie, le Premier Ministre Modibo Keita, le ministre de la Défense et des anciens Combattants, Abdoulaye Idrissa Maiga, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Salif Traoré, les membres du gouvernement, le corps diplomatique, l’inspecteur Général des Armées et services, le Général Gabriel Poudiougou, le chef d’Etat-major Général des Armées, le Général Didier Dacko, les chefs d’états-majors et directeurs de services, les Généraux, les officiers, sous-officiers et militaires du rang des Forces Armées et de sécurité, les autorités administratives et plusieurs autres personnalités de notre pays.

L’anniversaire de notre indépendance est un jour de mémoire, de cohésion et de renforcement des liens entre les maliens. Il s’agit d’un jour de gloire car notre pays recouvre la cohésion sociale grâce à l’implication de tous et des partenaires internationaux. Le 22 septembre représente un jour de souvenir visant à rendre hommage aux pères de l’indépendance qui ont acceptés le sacrifice ultime pour la souveraineté. L’objectif est de rendre hommage à tous les martyres de la liberté qui sont tombés l’arme à la main pour le Mali.

A son arrivé à Kati, le Président de la République a été accueilli par le premier ministre Modibo Keita, en compagnie du ministre de la Défense et des Anciens Combattants Abdoulaye Idrissa Maiga, et de celui de la sécurité et de la protection civile, le Général de brigade Salif Traoré, du chef d’Etat-major Général des Armées et des autorités administratives de Kati.

Il a procédé au dépôt d’une gerbe de fleurs au monument du Soldat inconnu en mémoire aux vaillants soldats tombés pour la défense de notre chère patrie. Il s’agit là aussi d’une tradition que le Président IBK effectue depuis la réalisation de ce monument en 2013.

Il a ensuite salué les couleurs nationales sous le rythme de l’hymne national avant d’effectuer la revue des troupes en compagnie du chef d’état-major général des armées.

Le défilé militaire a été le temps fort de cette célébration du 56ème anniversaire de notre indépendance. Tous les corps militaires et paramilitaires de Bamako et Kati ont participé à ce défilé. Cette prise d’armes suivie de défilé s’est déroulée dans l’ordre que suit : l’état-major interarmes, le Drapeau et sa garde, l’AMA/SNJ, la protection pénitentiaire, la police, la protection civile, la Douane, les eaux et forêts, la Gendarmerie nationale, la garde nationale, le Génie militaire, le sport militaire et l’Armée de l’Air, l’Armée de terre constituée de l’infanterie, le blindé, l’artillerie et les commandos parachutistes.

Alimata Berthé (stagiaire