8ème congrès ordinaire de ACVGM : Vers une reforme capitale

Le 8ème Congrès ordinaire de l’Association Nationale des Anciens Combattants, Veuves et Victimes de Guerre du Mali (ACVGM) s’est ouvert le 25 novembre 2019 à la Maison des Anciens Combattants en Commune III de Bamako. Le Directeur des Transmissions et des Télécommunications des Armées, le général Moussa M. Traoré, représentant le Ministre de la défense et des anciens combattants, a présidé la cérémonie d’ouverture de ce congrès en présence de certains directeurs de services.

Durant 3 jours, les congressistes examineront le rapport d’activités et le rapport financier du bureau national. Ils vont également procéder à la relecture des statuts et règlement de l’Association avant d’élire 22 nouveaux membres du bureau national et cela pour 5 ans.

Dans son intervention, le directeur de la DTTA, le général Moussa M. Traoré, représentant le MDAC a invité les anciens combattants à soutenir et à accompagner notre pays dans la situation actuelle qu’il traverse. Selon lui, l’appui des ainés sera d’un atout capital afin de relever les nombreux défis qui s’imposent à nos Forces Armées.

Quant au président sortant du bureau national, le colonel à la retraite Issa Ongoïba, il a souligné que l’esprit de défense dans un cadre pédagogique doit être révélé aux générations montantes. Et d’ajouter qu’il faut un réveil de conscience. En outre, le colonel à la retraite Issa Ongoïba a affirmé qu’il y a un manque d’aguerrissement des troupes et qu’il est difficile pour l’Europe et le monde occidental d’assurer notre défense. Enfin, il souhaite une politique mémorielle à l’ACVGM pour apporter des réponses au besoin de mémoire.

Il faut rappeler que l’Association Nationale des Anciens Combattants, Veuves et Victimes de Guerre du Mali a été créée en 1961. Elle compte 55 sections reparties sur toute l’étendue du territoire national. Le congrès de l’ACVGM est précédé du Conseil national qui a lieu tous les ans.

Auparavant, une minute de silence avait été observée à la mémoire des membres du bureau national sortant décédés.

 

2ème Cl Salia dit K. Sidibé