ACTION CIVILO MILITAIRE FAMa et MINUSMA autour d’un CIMIC DAY A NAMPALA

Dans le cadre de l’opération LUKCHAM, une journée CIMIC DAY a été organisée le 15 Décembre 2045 à Nampala. Cette journée initiée par la Minusma à travers l’hôpital nigérian a connu la participation des FAMa et d’un Bataillon burkinabè.
En marge de l’opération LUKCHAM, la commune de Nampala a bénéficié d’un CIMIC Day (Journée de CIMIC) à laquelle ont participé plusieurs autorités militaires dont le Général Hervé GOMA, chef d’Etat-major général des forces de la minusma à Bamako, le Général Sidiki Daniel TRAORE, commandant du Secteur Ouest de la MINUSMA à Tombouctou et le Colonel Oumar DIARRA, commandant le secteur 3 de l’Opération MALIBA. Avant d’atterrir à Nampala, la délégation a effectué une escale à Léré où elle a pris contact avec le Bataillon burkinabé stationné dans cette localité dans le cadre de l’opération Gergovie.
C’est dans une atmosphère de liesse populaire que les autorités militaires ont été accueillies à l’école de Nampala où se déroulera la cérémonie de donations en présence du chef de village, le 1er adjoint au maire, le représentant du CSCOM de Nampala par l’intermédiaire de la matrone, le directeur de l’école et d’une foule nombreuse sortie massivement pour manifester leur joie.
DSC_2282Prenant la parole, le directeur de l’école a souhaité la bienvenue à la délégation et remercié les forces qui, grâce à leurs efforts et sacrifices, ont concouru au retour de la paix.
Le Général Sidiki Daniel TRAORE, commandant le Secteur Ouest de la MINUSMA, qui après avoir remercié la population de l’accueil, a donné un aperçu de la cérémonie du jour. Il s’agit, a dit le Général TRAORE, de l’accomplissement des activités civilo-militaires qui se focaliseront sur une donation de médicament au CSCOM de Nampala par l’hôpital du Nigeria, des vivres offerts par les Famas et des kits scolaires par le Bataillon Burkinabé. Pour lui, le seul but de cette activité est le rapprochement des populations aux forces en présence dans la localité.
Quant au Colonel Oumar DIARRA, commandant le Secteur-3 de l’Opération MALIBA, il a évoqué les missions de sécurisation, de protection des personnes et des biens des FAMa à l’endroit des populations bien qu’elles soient épaulées par d’autres forces multinationales. Il a également sollicité une franche collaboration des populations dans la sécurisation et surtout les a exhorté à une communication rapide de tout fait qui leur semble étrange. Le Colonel DIARRA a ensuite remis au premier adjoint du maire de Nampala l’échantillon du vivre que les Famas ont offert à la population nécessiteuse avant de rendre visite aux check points en vue de prodiguer des conseils aux militaires s’y trouvant.
Même son de cloche chez le Colonel nigérian O. Adibayor qui a remercié la population de l’accueil avant de remettre à la matrone l’échantillon des médicaments offert par l’hôpital Nigérian au sein de la MINUSMA à Tombouctou.
Le Général Hervé GOMA a aussi remercié la population de l’accueil qui leur a été réservé avant d’annoncer que la seule et unique mission des forces présentes est d’assurer la protection des populations afin qu’elles puissent jouir des soins de santé, de l’instruction et du développement économique.
Avant de prendre congé de la population de Nampala après un repas copieux partagé avec les autorités locales, la délégation s’est ensuite envolée pour Tombouctou via Léré où elle s’est entretenue avec le BAT Burkina s’y trouvant.
Cette journée de CIMIC DAY à Nampala a véritablement été une réussite ayant permis de capturer la perception de la population vis-à-vis des forces. Perception qui, à partir de ces actions, a amorcé la flèche ascendante.
Lt MAIGA, OFFICIER ACM
Lt-Col DEMBELE, DIRPA