Allégations contre les FAMa dans la disparition de civils à MALIEMANA : les FAMa instruisent une investigation prévôtale

Le 19 décembre 2019, une patrouille FAMa avait interpellé des suspects à Maliemana,dans la commune de Dioura. Suite à une intervention du maire Mamadou Coulibaly de Dioura, les intéressés avaient été libérés par les éléments de la patrouille.

Mais depuis de folles rumeurs font état  de la disparition de civils interpellés par les FAMa à la foire de Malimana le 19 Décembre 2019.

Ainsi des éléments de la prévôté gendarmerie ont été dépêchés sur les lieux en vue de faire toute la lumière sur cette question.

Le commandant du Poste de Commandement Inter Armes du Théâtre Centre (PCIAT), le colonel major Oumar s’est rendu le samedi  28 décembre 2019 dans la localité en vue de faire toute la lumière sur cette affaire.

Il est exigé du chef de mission  un rapport officiel. Selon le chef de mission, les suspects interpellés ont été immédiatement relâchés sur place suite à l’intervention du maire qui confirme connaître les suspects.

L’enquête de Gendarmerie de Macina diligentée et le détachement de Dioura (mis en cause) ont été diligentées à Malemana et Touara courant 28 Décembre 2019. Il y a eu une rencontre avec le maire et le chef de village et ses conseillers.

Le commandant du théâtre centre de l’opération Dambé s’est porté à Malimana courant 28 Décembre 2019 pour une visite de commandement en vue de s’enquérir des enquêtes de gendarmerie en cours.

Courant le 29 Décembre 2019, une seconde mission de gendarmerie a été dépêchée à Dioura auprès des FAMa  pour être escortée sur le puits situé à N’Doukâla commune Karéri à 10 Km côté ouest de Kologuiri. Cette mission devra vérifier les informations faisant état que ledit puits contiendrait les dépouilles des suspects.

Le commandement réaffirme sa détermination à faire  toute la lumière sur ces allégations.

La mission d’investigation de la Gendarmerie est de  retour à Dioura vers 16 heures.

Le  lieu indique pour le puits supposé contenir les corps  serait les vestiges d’un village. Aucun indice n’y a été  découvert. La Gendarmerie n’a rien trouvé ni puits ni corps. Les 3 gendarmes seront à Dioura pour approfondir les enquêtes.

Des instructions ont été données au chef de poste de Dioura d’escorter les gendarmes dans n’importe quelle localité où les besoins de l’enquête seront nécessaires.