Attaque du poste de Dioura : le ministre de la Défense et des Anciens Combattants apporte le soutien de la nation aux FAMa

 

Après l’attaque meurtrière du poste de Dioura, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Chef d’état-major général des Armées, le Chef d’état-major de l’Armée de Terre, le Chef d’état-major de la Garde nationale, le Directeur du génie, le Directeur DIRPA, l’adjoint au commandant des forces de la MINUSMA et certains cadres militaires se sont rendus à Dioura.

Ils se sont recueillis sur la tombe des 23 militaires tombés les armes à la main le 17 mars 2019 en défendant la patrie.

En présentant la compassion du pays à ces braves combattants, la forte délégation, conduite par le ministre Sangaré, a prié, au nom du chef suprême des armées pour le repos de leur âme.

« Vous n’êtes pas seuls. Tous les Maliens épris de paix vous soutiennent

N’écoutez surtout pas les chants des sirènes dont le seul objectif vise la déstabilisation du pays », a confié le ministre de la Défense et des Anciens Combattants.Il a ensuite invité les FAMa à ne pas se décourager.

Tout ce qui est du possible sera mis en œuvre afin de  permettre aux FAMa de mieux accomplir leurs missions. Et  au MDAC d’ajouter que tous les enjeux sont bien compris.

Le MDAC s’est entretenu avec la troupe pour lui témoigner ses encouragements. Il a aussi rencontré le maire de Dioura qui reste toujours disponible à soutenir les FAMa.

Il se réjouit surtout de ce que tous les effectifs ont été retrouvés. Il n’y a pas de FAMa fait otage suite à cette attaque.