Tombouctou : les FAMa appuient l’école de Kabara

Le premier cycle de l’école de Kabara, situé à 7km de la ville de Tombouctou, a reçu le lundi 27 janvier 2020 du matériel didactique. Ce don a été réalisé par le commandement de la 5ème Région militaire avec le soutien de la force Barkhane. Ces kits sont composés de manuels scolaires pour les enseignants, des livres, des cahiers, des bics, des règles et des crayons pour les enfants. L’objectif est de permettre aux enfants d’étudier dans des meilleures conditions et de préparer l’avenir de demain en renforçant les capacités d’éducation des enseignants.

Le directeur de l’école très enthousiaste a apprécié cette donation à sa juste valeur. Il signale qu’il y a un manque crucial de matériels scolaires pour les enfants qui fréquentent son école.

Sokolo après de rudes combats

Suite à l’attaque du camp de Sokolo le dimanche 26 janvier 2020, le gouverneur de la région de Ségou, l’inspecteur général Biramou Sissoko s’est rendu sur le lieu, le lundi 27 janvier 2020. Il était accompagné par le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, le Colonel-Major Boukary Kodio et du Commandant secteur 5, le Colonel Didier Dembélé.

L’objectif de cette visite était de venir témoigner leur soutien et d’exprimer l’entière solidarité du président de la République et du gouvernement aux FAMa.

Arrivée sur les lieux de l’attaque, la délégation a été reçue par les autorités locales. Elle a ensuite visité les différents secteurs du camp. Au cours de cette visite, elle a pu constater les dégâts causés par les assaillants.Le gouverneur a au nom du président de la République et de l’ensemble du gouvernement transmis un message de compassion, et d’encouragement aux FAMa. Il a aussi présenté les condoléances aux familles endeuillées et souhaité prompt rétablissement aux blessés. Enfin, le gouverneur a remercié la population de Sokolo pour avoir porté secours aux soldats en danger.

Région Militaire Gao : Le CEMGA rencontre le REP COMMANFOR

Dans le cadre de la préparation des opérations futures, le Chef d’état-major général des Armées du Mali est en visite à Gao depuis le 24 janvier 2020.

Le dimanche 26 janvier 2020, le général de division Abdoulaye Coulibaly et sa délégation se sont rendus sur la plateforme opérationnelle désert (PfoD) de l’opération Barkhane de Gao.

Le CEMGA a échangé avec le représentant du commandant de la force Barkhane à Gao, le colonel Bernard. Les deux responsables ont notamment évoqué les prochains défis des Forces armées maliennes. Le général Abdoulaye Coulibaly a remercié la force Barkhane pour son travail efficace.

La délégation qui accompagnait le CEMGA était composée du général Ouahoun Koné, commandant le théâtre Est, le colonel Seydou Noumoutié Koné, commandant la zone de Gao et ses environs, ainsi que le chef du renseignement, le chef des ressources humaines, et l’adjoint de son sous-chef opérations.

Les remerciements du CEMGA

Le général Coulibaly a débuté l’échange par des remerciements. J’ai tenu à faire cette visite pour vous remercier en tant que Serval d’abord en 2013, puis la zone d’intérêt a changé. Merci aujourd’hui plus que jamais pour tout l’appui et le soutien, note le CEMGA. Il a tenu à souligner également  que l’on est face à un ennemi qui agit particulièrement dans le Nord du Mali dans une zone où l’Etat n’est pas présent. Grâce à vous (Barkhane), les FAMa parviennent à faire en sorte que ces morts ne soient pas vains. Le général Coulibaly œuvre pour  permettre l’espoir à ces femmes, aux personnes âgées, aux enfants de pouvoir aller à l’école et ou au marché. Cela est notre priorité, souligne-t-il.

Préparer l’avenir ne peut se faire qu’aux dépens d’un présent imposant le déploiement des Forces armées maliennes formées et la présence de la collaboration avec nos alliés européens. Le général Coulibaly le précise en expliquant : « vos amis européens sont là à vos côtés, les amis de nos amis sont nos amis ». Il ajoute : « toutes initiatives tendant à donner une nouvelle capacité aux FAMa est la bienvenue ». L’échange ne se limite pas aux actions du présent. Il se projette aussi sur l’avenir, notamment lorsque le colonel Bernard, précise : « Il faut regarder vers l’avant. Le partenariat que nous faisons est vivant en permanence, avec la volonté de vous amener vers le chemin de l’excellence. Avec vous, toujours, toujours avec vous, on travaille pour que demain vous puissiez assurer la sécurité de votre pays. »

Donner davantage de savoir-faire aux FAMa est un des objectifs de la force Barkhane, notamment à travers le principe de « l’opérationnalisation de la réflexion », qui vise à travailler davantage ensemble tant sur le stratégique que le tactique.

L’échange s’est clôturé par une présentation de la situation sécuritaire de la région, ainsi que toutes les actions réalisées (CIMIC, secours au combat, USAT N°2…) dans le but d’accroître encore davantage la capacité opérationnelle des FAMa.

Coopération : Barkhane renforce les capacités de la 2ème Unité Spéciale Antiterroriste (USAT-2)

Du 22 janvier au 12 février 2020, un stage de formation de la 2ème unité spéciale antiterroriste (USAT-2), encadré par le groupement tactique désert n°1 « Acier », s’est déroulé dans le camp des Forces armées maliennes (FAMa) à proximité de la plateforme opérationnelle désert (PfoD) de Gao.

Dans le cadre de l’Accord pour la paix et la réconciliation (APR), les forces partenaires de l’opération Barkhane suivent différentes formations afin qu’elles puissent prendre l’ascendant de manière durable sur les réseaux terroristes. Ce stage vise à amplifier les compétences professionnelles des forces partenaires de l’opération Barkhane pour garantir une efficacité opérationnelle et contribuer ainsi à la lutte contre les Groupes Armés Terroristes (GAT).

Le Bataillon Unité Spéciale (B-US) est sous les ordres du Chef d’état-major général des armées (CEMGA) malien. Il sera à terme composé de 5 unités spéciales antiterroristes (USAT). La 1ère USAT a été formée en juillet 2019 par le GTD-1 « Edelweiss ». Le GTD-1 « Acier » forme actuellement la 2ème USAT. Après un premier contact avec le commandant d’unité, l’emploi du temps a débuté par une séquence d’accueil et d’enregistrement puis une évaluation du niveau initial des recrues FAMa.

Cette formation, axée sur des notions tactiques fondamentales et des instructions ciblées, est adaptée aux besoins des FAMa. Elle s’attache à faire progresser les forces partenaires tant sur la notion de sûreté en opération et sur les bases, que le maintien en condition du matériel, la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED), le sauvetage au combat. Les cadres d’ordre sont aussi travaillés et s’avèrent indispensables pour améliorer la coordination des soldats, notamment la progression pour reconnaître un point, le changement d’articulation et progression rapide en ligne, l’appui mutuel au sein du groupe.

A chaque instruction, la priorité est d’assurer et de transmettre des capacités multiples afin que les FAMa puissent répondre à la menace terroriste avec efficacité, à tout moment.

Région militaire de Gao : Le CEMGA en visite de travail

 Le Chef d’Etat-Major Général des Armées (CEMGA) est arrivé, le vendredi 24 janvier 2020 dans la première région militaire de Gao (RM-1).

Le Général de Division Abdoulaye Coulibaly est accompagné d’une délégation. Cette visite dans la cité des Askia permettra au CEMGA de contribuer à la réorganisation des unités déployées sur le terrain, à la préparation de la montée en puissance des FAMa sur Kidal.

Tombouctou : les FAMa offrent une borne fontaine et des panneaux solaires à l’Eglise Evangélique Baptiste

Le commandement militaire de la 5ème zone de défense, avec le soutien de la Force Barkhane, a offert à l’Eglise Evangélique Baptiste un château d’eau de 3 m3, des panneaux solaires et une borne fontaine. L’inauguration a eu lieu, le 25 janvier 2020, en présence des membres de l’église. Cette réalisation a coûté près de 4 millions de FCFA. Cette action va à l’endroit des habitants du quartier de Hamabangou  qui exploitent le forage pour leurs besoins familiaux.Le pasteur de l’église, Mr Mohamed Infa Yattara a félicité et remercié les FAMa et la Force Barkhane pour avoir financé et accompagné l’église Baptiste dans ce projet de satisfaction des populations en eau potable. Avec cette pompe autonome, les besoins des populations du quartier seront largement satisfaits.Le chef de quartier, Mr Mohamed Alhousseyni a salué  les deux forces pour ces actions qui vont dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de la population, de la cohésion sociale et de la collaboration Armée-population. Il exhorte les FAMa et Barkhane à plus d’engagement dans des projets similaires dans d’autres secteurs du quartier. L’acquisition de cette borne fontaine va favoriser le retour de certains habitants qui avaient abandonné leur terrain par manque d’eau potable.

 

Attaque du poste de Sokolo : les honneurs militaires aux victimes

Les FAMa rendent les honneurs militaires funèbres aux personnels qui ont trouvé la mort, lors de cette attaque.
Les 20 corps ont été enterrés cet après-midi, le 26 janvier 2020 à Sokolo.

Attaque terroriste contre les FAMa à Sokolo : nouveau bilan suite au ratissage

Le ratissage en cours à Sokolo a donné un nouveau bilan; côté FAMa: 60 rescapés, 20 morts  et 05 blessés; côté ennemis : 04 tués.
Situation suivie

Attaque de Sokolo : Des renforts dépêchés

Le poste est sous contrôle FAMa. Le ratissage en cours L’avion militaire malienne sur zone.
Le bilan provisoire est de 19 morts 5 blessés du matériel endommagé et ou emporté.

Lutte contre le terrorisme au centre : Les FAMa attaquées à Sokolo

Le poste FAMa de Sokolo a été attaqué, le dimanche 26 janvier 2020, aux environs de 06 heures. Les FAMa ont enregistré des morts et des blessés Du matériel a été endommagé et perdu. A suivre

Sevaré : Tentative d’assassinat d’un personnel FAMa

L’assaillant maîtrise et remis à la gendarmerie. Le vendredi 24 janvier 2020 un élément de la garde nationale a échappé à une tentative d’assassinat par un homme muni d’une machette. L’assaillant fut maitrisé par le Garde qui l’a conduit au camp des gardes après l’infortune a été remis à la gendarmerie a toute fin utile.

Soutien aux FAMa : Le Mandé pour les FAMa

Dans le cadre des festivités du 59ème anniversaire de l’Armée malienne, les populations du cercle de Kangaba ont organisé, le samedi 25 janvier 2020 sur le site du Kabablon (Case sacrée de kangaba), une grande cérémonie de soutien aux Forces armées et de sécurité maliennes. C’était en présence du ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, M. Boubacar Alpha Bah, du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-Parole du gouvernement, M. Yaya Sangaré, du représentant du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le colonel-major Faguimba I. Kansaye ainsi que des autorités militaires, administratives, religieuses et coutumières.


Cette cérémonie en hommage à nos Forces de Défense et de Sécurité ouvrira une nouvelle page de histoire du Mali afin que les maliens de tout bord puissent enfin se donner la main, regarder dans la même direction pour réussir le défi commun de l’unité, de paix, de solidarité dans la concorde sociale.

A cette occasion, les populations du cercle de Kangaba ont offert un important don de vivres aux veuves et orphelins des militaires tombés sur le champ d’honneur.
Pour le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, M. Boubacar Alpha Bah, le Mali depuis la nuit des temps s’est illustré par son unicité, sa solidarité et cette force d’esprit bienveillant qui caractérise ses fils et filles, toutes choses qui dira-t-il, feront de lui, une nation une et indivisible malgré quelques divergences. Il a enfin salué les populations du cercle de Kangaba pour cette initiative patriotique et salutaire.
Quant au colonel-major Faguimba I. Kansaye, représentant du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, il a tout d’abords salué les populations du cercle de Kangaba pour l’organisation de cette grande fête avant de leur remercier pour le don de vivres à nos FAMa.

Cette cérémonie a pris fin par un défilé militaire et une prestation des chasseurs donzo du Mandé.

Palais de la culture : Les humoristes maliens et ivoiriens rien que pour les FAMa

Dans le cadre de la 2ème édition culturel et humoristique dénommé ‘’INICE’’, la Société Média Digital (SMD) Pro et le Réseau Fraternité ont organisé, le vendredi 24 janvier 2020, une grande soirée pour soutenir les efforts des FAMa. C’était au palais de la culture Amadou Hampaté Bâ. Elle était placée sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Arouna Modibo Touré.

Cette deuxième édition visait à rendre un hommage bien mérité à nos braves soldats qui se battent au front. Ce soutien indéfectible aux FAMa a eu un écho favorable par la présence massive des spectateurs. La soirée a été animée par des humoristes maliens et ivoiriens. 20% des fonds collectés pendant cette soirée seront versés à la Direction du Service Social des Armées a fait savoir les organisateurs. Ils entendent aider les veuves et orphelins des militaires tombés sur le champ d’honneur.


Tout au long de la soirée, le palais de la culture a vibré au rythme des louanges et des hauts faits des FAMa.

Le Directeur général de la Société Média Digital (SMD) Pro, M. Masse Traoré a rendu hommage aux FAMa qui, de jour comme de nuit sont entrain de braver les intempéries et autres calamités pour défendre et sauver la mère patrie en danger. Il a hautement salué nos Forces armées et de sécurité qui ont préféré la mort à la honte. Selon M. Traoré, il est important de mobiliser les humoristes afin de collecter des fonds pour soutenir les veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d’honneur.

Le Directeur de l’Information et des Relations Publiques des Armées, le Colonel-major Diarran Koné a, pour sa part, témoigné la reconnaissance des plus hautes autorités de l’engagement et du soutien des populations aux FAMa. Il a affirmé que le quota des 20% de retombés de cette soirée sera versé à différentes associations de veuves, jeunes et femme des camps militaires à travers la Direction du Service Social des Armées pour permettre de mitiger certaines souffrances. Le Colonel-major Koné a remercié la Société SMD Pro et le réseau Digital pour ce geste symbolique qui va droit au cœur.