Cérémonie de clôture de la Colonie de vacances des enfants militaires et paramilitaires L’ESPRIT DE CIVISME ET DE PATRIOTISME CONFORTÉ

DSC_1842Les rideaux sont tombés jeudi 4 juillet 2016, au Prytanée Militaire de Kati sur la colonie de vacances des enfants de militaires et paramilitaires. Organisée par la Direction du Service Social des Armées, cette colonie visait à cultiver chez les  enfants un esprit de civisme, de patriotisme et de responsabilité à l’égard de la Patrie et donner une bonne image à l’Armée, ses principes et règlements.

DSC_1801La cérémonie était présidée par la Directrice du Service Social des Armées le Colonel Samaké Mariétou Dembélé qui avait à ses côtes le représentant du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Monsieur Abdoulaye Diabaté chargé de mission au dit département, le représentant du Chef d’Etat-major Général des Armées le colonel Solomani Doumbia, le représentant d’UNICEF-MALI, Monsieur Ismaël Maiga ainsi que plusieurs autorités militaires et civiles.

DSC_1793Pendant 12 jours, les enfants ont été outillés sur des programmes tels que l’éducation civique et morale, l’histoire et ses grands hommes, les droits des enfants, les visites guidés au mémorial Modibo Keita, au Musée des Armées et d’autres espaces d’attraction de la place.

Ainsi, la directrice du service social des armées, le Colonel Mariétou Dembélé a exhorté les enfants à traduire cela en acte dans leur comportement quotidien. C’est-à-dire respecter les parents, les vielles personnes, le drapeau national et les institutions de la république. « C’est ainsi que vous serez de bons citoyens demain dont notre pays a tant besoin pour une paix durable dans un Mali un et indivisible », a-t-elle souligné.

Elle a soutenu que les enseignements dispensés aux enfants aux cours de cette colonie de vacances vont contribuer sans nul doute à développer chez eux un esprit de patriotisme qui permettra de grandir avec un comportement citoyen et responsable à un moment où l’éducation des enfants est mise en mal dans sa globalité.

Le représentant UNICEF-MALI Monsieur Ismaël Maiga a déclaré que la méthode stratégie reste le meilleur moyen et qu’il faut intensifier les activités de proximité. Selon lui, il convient d’investir dans la décentralisation afin de mieux appliquer les principes d’équité envers les populations les plus vulnérables, mais aussi de s’assurer que la mise  en œuvre et le suivi des politiques publiques touchent les populations locales, et mobilisent davantage de ressources en faveur des services sociaux.

Quant au représentant des enfants, Ibrahim Ousmane Samaké, il a noté que cette colonie a été une chance pour eux car, elle les a permis d’exercer plusieurs activités sportives, artistiques et culturelles qui vont surement contribuer à leur formation civique et morale.

Sgt d’Aviation Nassoun Fané &

Alimata Berthé (stagiaire)