Cérémonie de fin de stages PC-BAT et UNPOL à EMP:

DSC_0593Soixante-seize stagiaires formés dans le domaine des opérations de soutien à la Paix

L’amphithéâtre de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin BEYE a abrité vendredi 22 Avril 2016, la cérémonie de clôture de deux stages à savoir: le Poste de Commandement Bataillon (PC-BAT) et le pré-déploiement de l’UNPOL Gendarmerie.

La cérémonie était placée sous la haute présidence du représentant du Directeur Général de l’EMP, le Colonel Issa Coulibaly, qui avait à ses côtés le représentant de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali, le Lieutenant-colonel Andreas Heselschwerdt ainsi que d’autres autorités militaires et civiles.

Le premier stage financé par le Mali, a vu la participation de 28 officiers dont 19 de l’Ecole d’Etat-Major Nationale de Koulikoro (EEMNK) et 9 de l’Ecole d’Etat-Major (EEM) de la Gendarmerie. Ils sont venus du Benin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et du Togo.

Pendant 3 semaines, les participants se sont appropriés des connaissances portant sur plusieurs modules notamment l’approfondissement des connaissances sur le système des Nations- Unies, l’architecture de paix et de sécurité de l’Union Africaine, la force africaine en attente, les Droits de l’Homme, la Médecine préventive, les partenaires des Opérations de Soutien à la Paix (OSP), la négociation et la Médiation, la rédaction d’un frago ainsi que la rédaction des rapports d’incident et gérer des situations de crise.

Il avait pour objectif de donner aux participants des compétences nécessaires en Maintien de la paix pouvant leur permettre de travailler dans le PC d’un bataillon en OSP.

Le Directeur du stage PC BAT, le commandant Kadiatou Mama Traoré a félicité les stagiaires pour leur courage, leur professionnalisme et leur esprit collégial tout au long du stage. Elle a remercié les instructeurs permanents et non permanents de l’EMP pour leur professionnalisme, et leur engagement et la qualité de l’enseignement dispensé.

Quant au second stage, il a été financé par la République Fédérale d’Allemagne et a vu la participation de 48 stagiaires dont 20 officiers du cours supérieur de la Gendarmerie et un officier du PIGN associé à une vingtaine de sous-officiers de la Gendarmerie Nationale. Ils sont venus du Benin, Burkina Faso, Niger, Togo et du Mali.

Plusieurs thèmes ont été enseignés, notamment la Police Communautaire et la résolution des problèmes à travers la méthode (SARA), l’arrestation et détention, le Mentorat et conseil, les Mesures de protection pour les prises d’otages ainsi que la Conduite et l’entretien des véhicules 4x 4.

Le Directeur du stage, le Chef d’escadron Aïssa Maïga a indiqué que ces stagiaires ont été formés pour jouer efficacement le rôle de Policier des Nations Unies dans les opérations de maintien de la paix.

Elle a réitéré sa profonde reconnaissance à la République Fédérale d’Allemagne pour le financement de ce stage. Le Chef d’escadron Maïga a invité les participants à être les ambassadeurs de l’EMP dans leurs pays respectifs.

Le représentant du Directeur Général de l’EMP, le Colonel Issa Coulibaly a remercié la République Fédérale d’Allemagne et le Mali pour Le financement de ces stages. Il s’est dit satisfait de la qualité des formations et des débats tout en ajoutant que l’EMPABB attend de ces stagiaires un engagement personnel pour mieux relever le défi sécuritaire, notamment dans les opérations de maintien de la paix et le respect des droits de l’homme en Afrique et dans le monde.

Sgt Nassoun Fané