Cérémonie de sortie de la 37ème Promotion de l’EMIA HOMMAGE AU CAPITAINE SEKOU TRAORE ET A SES HOMMES

La promotion feu capitaine Sékou Traoré compte 36 officiers dont 31 nationaux, 03 Béninois et 02 Togolais. Quatre personnels féminins et 03 spécialistes figurent parmi les nationaux.
Le centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro a abrité le vendredi 5 Août 2016, la cérémonie de sortie de la 37ème promotion de l’Ecole Militaire Interarmes sous la présidence du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita.
Cette cérémonie a également enregistré la présence de plusieurs personnalités, notamment le Premier Ministre Modibo Keita, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattant Tiéman Huber Coulibaly, et les autres membres du Gouvernement, le chef d’état-major général des armées, le Général Didier Dacko, les Chefs d’Etats-majors et Directeurs de services des forces Armées et de Sécurité, les diplomates accrédités au Mali ainsi que les membres des familles et des amis des nouveaux officiers.
La promotion feu capitaine Sékou Traoré compte 36 officiers dont 31 nationaux, 03 Béninois et 02 Togolais. Quatre personnels féminins et 03 spécialistes figurent parmi les nationaux. Le major de cette promotion est le Sous-lieutenant Aliou Abou du Benin, suivi du Sous-lieutenant Astan Nah Tangara du Mali et Nambinouni Oukati du Togo . Ils ont reçu respectivement une enveloppe de (10), (05) et (2,5) millions de FCFA.
Le Chef d’Etat-major Général des Armées, le General de Division Didier Dacko a déclaré que le choix porté sur le feu capitaine Sékou Traoré n’est pas fortuit. Selon lui, Son courage, sa bravoure et son refus de céder une portion du territoire à l’ennemi en engageant le combat avec ses hommes jusqu’à l’épuisement total de ses moyens doit inciter les nouveaux promus à s’inspirer de l’exemple de ce jeune officier symbole d’héroïsme.
S’adressant à la 37ème promotion, le CEMGA a incité les jeunes officiers à être des guerriers, des meneurs d’hommes et de véritables managers. Il a soutenu que ceux-ci ne s’apprennent pas forcément à l’école mais à partir des résultats et des efforts personnels soutenus sur le chantier de la construction personnelle dont ils sont les seuls ouvriers.
Par ailleurs, le Chef d’Etat-major Général des Armées a expliqué que l’adoption de la loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) qui couvre la période 2015-2019 devra en effet permettre aux Forces Armées Maliennes, qui ont entamé dans le même temps une profonde restructuration, d’accomplir plus efficacement leur mission de défense de l’Intégrité territoriale et de protection des citoyens et de leurs biens.
Pour sa part, le Commandant de l’école militaire interarmes de Koulikoro, le lieutenant-colonel Issa Kaloga a précisé que durant 03 ans, ces nouveaux officiers ont été soumis à d’intense travail intellectuel, physique, moral, de convivialité et ont su partager avec courage et abnégation leur expérience pour acquérir le savoir-faire et le savoir être de l’officier apte à répondre dignement à la devise de l’école « s’instruire, instruire et vaincre ».
Il a ajouté que l’EMIA a ouvert ses portes au reste du continent africain en 1993, par la formation des élèves officiers venus de 12 pays amis. Pour cette année, 02 de ces pays en plus le Mali sont représentés dans cette promotion et leur Drapeaux ont été apportés sur la place d’armes par les 03 premiers de la 2ème année.
Après avoir reçu leurs épaulettes les nouveaux officiers ont juré de servir la patrie avec honneur loyauté et dévouement de respecter et de faire respecter les institutions de la République. Un défilé militaire et un cocktail ont mis fin à la cérémonie.
Après le défilé clôturant la cérémonie le Président IBK s’est adressé à la presse. « Tout malien soucieux de la stabilité et de la défense de son pays dans un monde en mouvement et en mutation constant a le souci des Forces Armées du Mali », a déclaré le Président de la République, Chef Suprême des Armées, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita. Il a signalé que lors du dernier conseil supérieur de la Défense, il a été surtout question de la nouvelle loi d’orientation et de programmation militaire dont la vocation est de donner à l’armée malienne des moyens à la hauteur de ses missions.
Le Président a estimé que ces jeunes de la 37ème promotion porte un nom fabuleux (Feu Capitaine Sékou Traoré) qui est un modèle pour la future génération. IBK a affirmé que les moyens sont en train d’être mis à disposition pour que cette armée soit mieux formée et dotée en matériel lui permettant d’être au diapason des autres armées modernes dans ce contexte de guerre asymétrique. C’est pourquoi, il a reconnu que ces jeunes seront l’Elite attractive pour que les autres maliens sachent, comprennent et aiment le métier des armes.

Sgt d’Aviation Nassoun Fané