Cérémonie d’ouverture solennelle des écoles militaires Une année académique placée sous le signe de la qualité

La place d’armes du centre d’instruction Boubacar SadaSy de Koulikoro a servi de cadre vendredi 6 novembre 2015, à la cérémonie d’ouverture solennelledes écoles militaires, placée sous le signe de la qualité.
DSC_0529Cette cérémonie est une tradition qui consacre le démarrage officiel des activités académiques des écoles militaires, sur instruction du Chef d’Etat-major Général des Armées après la période des grandes vacances.
La cérémonie était présidée par le représentant du Chef d’Etat-major Général des armées,le Colonel-major Ibrahim Fané,Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre. Etaient également présents les différents Chefs d’Etat-major et Directeurs de services, les Attachés de défense accrédités au Mali, le représentant du Gouverneur de la région de Koulikoro, les notabilités et les chefs coutumiers.
La direction des écoles militaires couvre cinq (05) écoles nationales et une (01) école nationale à vocation régionale,fruit d’un partenariat exemplaire entre le Mali et la France. Ces écoles reçoivent les stagiaires venant de pays africains amis (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Togo, Mauritanie, Guinée Conakry, Bénin, Niger, Cameroun, Sénégal et Madagascar). Eu égard aux résultatsélogieux, elles constituent des références continentales en matière de formation dans leurs domaines respectifs.
Il s’agit de l’Ecole d’Etat-Major avec 640 stagiaires formés de sa création à nos jours soit 290 nationaux, 350 étrangers. L’école comptait 20 stagiairesen 2015 avec un taux de réussite de 100°/° ;
L’Ecole d’Application des Officiers est à sa première promotion. Le taux de réussite est de 95,55°/° avec un effectif de 45 stagiaires dont un Centrafricain;
L’Ecole Militaire d’Administration a, à son actif 541 Officiers formés dont 130 maliens et 411 des pays africains, 526 Sous-officiers stagiaires en Certificat Technique N°2 (CT2) dont 131 maliens et 395 des pays africains, 552 Sous-officiers stagiaires en Certificat Technique N° 1 (CT1) dont 144 maliens et 408 des pays africains soit 90 stagiaires pour 100°/° de réussite en 2015.
L’Ecole Militaire Inter Armes a, au cours de l’année académique 2014-2015, formé 231 élèves officiers d’actives avec un taux de réussite de 100°/° pour les trois (03) classes du cycle normal ainsi que du cycle spécial ;
L’Ecole des Sous-officiers a formé 283 élèves sous-officiers d’activesdont 03 de la côte d’Ivoire avec un taux de réussite de 100°/° pour les deux (02) classes.
DSC_0535Et enfin, le Prytanée Militaire de Kati avec un taux de réussite de 100°/° pour la 9èmeannée et 43,08°/° pour le baccalauréat en fonction du taux national pour l’année académique 2014-2015.
Selon le Directeur des écoles militaires, le Colonel-major BakayeThiéro, aujourd’hui plus que jamais l’outil de formation doit juguler les problèmes qui minent l’environnement national et multinational que sont entre autres la lutte contre le terrorisme, la gestion du stress sur le champ de bataille et la formation morale et psychologique des hommes. Le Colonel-major Thiéro dit garder espoir quant à l’accompagnement des autorités à travers la Loi de Programmation Militaire en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail des écoles.
Le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, représentant le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Colonel-major Ibrahim Fané a, au nom des plus hautes autorités militaires,remercié les partenaires bilatéraux et multilatéraux pour leurs efforts en matière de soutien matériel, financier et psychologique. Le Colonel-major Fané a exhorté les stagiaires à plus de perspicacité afin d’aboutir à l’objectif sous lequel se place cette rentrée académique qui est la qualité.
Un défilé militaire et un cocktail ont marqué la fin de cette cérémonie.

MDL/C Geneviève S. Diallo