Clôture de l’Atelier sur le projet de document de la Sécurité Nationale – De fortes recommandations au menu des échanges

La clôture de l’Atelier de présentation du projet de document de politique de Sécurité nationale a eu lieu, le jeudi 20 mai 2021, au Centre Diamcis sis à Banankoroni (cercle de Kati). Durant trois jours, les Experts de la Sécurité nationale, la société civile, les représentants des partenaires techniques et financiers se sont penchés sur les voies et moyens pouvant aboutir à un projet de document de Politique de Sécurité nationale.

A l’issue des débats, les participants ont formulé des recommandations, il s’agit  entre autres : l’élaboration d’un plan d’action de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation de la Politique de Sécurité Nationale (PSN) du Mali ; l’intégration des Coups d’Etat militaires dans les causes ou facteurs d’insécurité dans le cadre de l’analyse de l’environnement géostratégique ; la mise en exergue des dimensions : préservation, aménagement, gestion et administration du territoire dans la stratégie de Sécurité nationale, au même titre que l’économie, la justice, la défense, la diplomatie et l’information.

Il a aussi été recommandé la mise en exergue des paramilitaires et des conseillers consultatifs de sécurité au rang des acteurs de la Sécurité nationale ; la clarification de la référence à l’absence de l’Etat dans les régions du Nord du Mali comme cause de dégradation. Tout comme la mention de la Police territoriale en plus de la Police de proximité est évoquée dans le document.

Selon le Ministre conseiller à la Sécurité Nationale, l’Inspecteur Général de police à la retraite Ibrahima Diallo, les participants ont écouté d’éminents experts qui ont fait de brillants exposés sur des concepts fondamentaux permettant de mieux comprendre les notions : de Défense et de Sécurité ; de Politique de Défense, de Stratégie de Défense et de Politique de Sécurité.

L’inspecteur général a affirmé que les importants efforts consentis pour remédier aux insuffisances du cadre institutionnel et règlementaire de gestion de notre Sécurité nationale seront renforcés par l’adoption de cette Politique de Sécurité nationale. Il a précisé que ce document servira désormais de repère à nos stratégies sectorielles.

 

Pour le secrétaire exécutif du Secrétariat Permanent de la Sécurité nationale Bernabé Koné, le Secrétariat permanent a tenu à élargir les participants de la Sécurité afin de doter le Mali d’une politique de Sécurité nationale et l’objectif était de recueillir les propos non seulement des experts mais également des organisations.