Clôture du Congrès de l’ACVGM : Le Gal Minkoro Kané désormais aux commandes

Le 8ème Congrès ordinaire de l’Association Nationale des Anciens Combattants, Veuves et Victimes de Guerre du Mali (ACVGM) a clos ses travaux avec un nouveau bureau. Ce bureau complètement renouvelé a comme Président, le Général de brigade à la retraite Minkoro Kané. Accompagné de 43 collaborateurs dont 5 femmes, il a en charge pendant 5 ans de relever les défis légués par son prédécesseur. La cérémonie de clôture a eu lieu ce mercredi 27 novembre 2019 à la Maison du Combattant en Commune III du District de Bamako.
Les délégués venus de 55 sections ont pendant 3 jours concentrés leurs travaux sur l’examen des rapports d’activité et financier du bureau national sortant. Le Gal Kané succède ainsi au colonel à la retraite Issa Ongoïba qui a passé 10 ans à la tête de l’Association. De plus, les congressistes ont adopté les nouveaux statuts et règlements de l’Association des Anciens Combattants, Veuves et Victimes de Guerre du Mali.
Le nouveau président du bureau national, le général de brigade à la retraite Minkoro Kane souhaite une coopération plus dynamique avec les Forces Armées actives afin d’améliorer les méthodes de combat par une communication positive de leurs expériences. Il a indiqué que le Mali est dans une situation sécuritaire nécessitant en urgence l’intervention de tous ses enfants.
Le nouveau président national de l’ACVGM a déclaré que les anciens combattants du Mali sont prêts à apporter leur contribution afin de chasser définitivement les mercenaires qui ont osé salir l’islam et troubler notre existence. Selon lui, la paix que nous voulons pour notre pays doit être imposée coûte que coûte contre les ambitions de cette armée d’assassins digne de Satan.
Il a ajouté que tous ceux qui veulent nous aider ne nous aident pas. Et que le Mali et ses richesses constituent l’enjeu des combats. «L’avenir de nos enfants ne doit pas être compromis. Ils ne doivent pas devenir des esclaves dans leur propre pays » a souligné le général à la retraite Minkoro Kane. Il a affirmé que tous les personnels des services de l’Etat méritent la reconnaissance de la nation. Le nouveau président national de l’ACVGM a salué la combativité et la détermination de son prédécesseur pour les causes de l’Association et du Mali.
Le général Moussa M. Traoré, représentant le MDAC, a remercié les congressistes pour le travail accompli et la qualité des débats qui se sont déroulés dans un climat de paix et de respect mutuel. Il a témoigné la gratitude et la reconnaisse de la nation aux membres du bureau national sortant pour le travail gigantesque accompli à la tête de l’ACVGM, et a souhaité plein succès au bureau national rentrant.