Coupe du chef de Corps du 33ème RCP : Créer et renforcer la relation Armée-Nation

Le coup d’envoi de la coupe du chef de Corps du 33ème RCP, le lieutenant-colonel Moustaph Sangaré, a été donné, le lundi 28 juin 2021, sur le terrain du camp Para à Djicoroni. L’événement a enregistré la présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles, l’Inspecteur en chef de l’Armée de terre, le colonel Seydou N. Koné et des notabilités du quartier. Huit équipes issues dudit quartier et environs prendront part à cette compétition.

Cette rencontre inaugurale entre les équipes de Flabougou et de Koda a commencé sur un chapeau de roue. Mais les joueurs de Flabougou affichent très vite leur détermination en créant les premières occasions franches de cette partie. Ils vont se buter sur une défense énergique des jeunes de Koda.

Après ces différentes alertes, les débats s’équilibrent entre les deux équipes avec des blocs défensifs parfaitement en place. La mi-temps intervient sur un score nul (0-0).

A la reprise, l’équipe de Koda va se montrer plus entreprenante en se créant un nombre important d’occasions, mais sans parvenir à les concrétiser. La dernière occasion de ce match est à mettre au compte de l’attaque de Koda, qui, à la suite d’une contre-attaque minutieusement menée, prend de vitesse la défense adverse. Le portier de Flabougou archi battu est suppléé par sa barre transversale.  Le coup de sifflet final intervient sur le score vierge (0-0).

A l’issue de la rencontre, le chef de Corps du 33ème RCP visiblement très satisfait du jeu produit par les deux équipes dira que cette initiative magnifie le lien inné entre les Forces armées et de sécurité et les populations dont elles sont issues. Il s’agit d’un lien de voisinage, de famille, de collaboration, de confiance et de complémentarité.

‘’ Nous avons organisé ce tournoi pour permettre aux populations civiles de découvrir que chaque militaire cache en lui un coté civil et aux militaires de comprendre qu’ils sont issus de ces populations et qu’ils finiront par retourner parmi elles’’, a souligné le lieutenant-colonel Sangaré.