Ecole d’Etat- Major Nationale de Koulikoro : un exercice tactique pour jauger les connaissances des officiers stagiaires

La restitution de l’exercice tactique de simulation de la brigade ‘’MAMBA NOIR’’ des officiers stagiaires de la 33ème promotion de l’Ecole d’Etat-Major Nationale de Koulikoro (EEMNK) s’est déroulée dans les salles de classe de l’Ecole.  C’était ce jeudi 27 mai 2021 en présence du directeur adjoint des Ecoles militaires, le Colonel Moussa Yoro Kanté, des représentants des états-majors et des directions de services.

Dans cet exercice de simulation, la brigade ‘’MAMBA NOIR’’ est une force d’intervention régionale sous mandat international intervenant dans le cadre du chapitre VII des Nations Unies. Elle doit relever une force étrangère, déployée entre les forces loyalistes et un mouvement armé dans un pays africain en crise. Les missions de la brigade consistent, entre autres, à contrôler les mouvements des groupes armés, observer et surveiller les cessez-feu entre les belligérants, assurer la sécurité et la libre circulation des personnes dans une zone s’étendant de 260 sur 200 km. Donc, l’exercice de simulation consistait pour les stagiaires à exposer les raisonnements tactiques d’ordre général et conseiller le commandant de la brigade sur les moyens (logistiques, appui…), la méthode à suivre afin que la brigade accomplisse ses missions avec dextérité. Les stagiaires, répartis dans un centre des opérations, ont éclairé les visiteurs sur les aspects des opérations militaires dans ce genre de situation avec réussite.

Le Colonel Moussa Yoro Kanté, Commandant de la Brigade, lors de cet exercice, s’est dit satisfait de la qualité des prestations des futurs officiers d’état-major. Ceux-ci sont attendus pour animer les centres d’opérations des différents états-majors, des directions et des secteurs des théâtres d’opérations. Il a ajouté que la relève des formateurs au niveau de l’Ecole est assurée. Et que, cette année, la cuvée de l’Ecole d’état-major nationale de Koulikoro sera à hauteur de souhait. Ils impacteront positivement les opérations que mènent les FAMa depuis des années.

Le Commandant de l’EEMNK, le colonel Youssouf Oumar Cissé, a déclaré que l’école forme des officiers d’états-majors traitants de niveau des régions militaires. Ces officiers sont capables de servir dans tous les états-majors au plan national, régional et international dans les situations conflictuelles ou de paix. Il entend relever encore le niveau de l’Ecole par la création d’un master avec l’appui de la Fondation Konrad Adenauer, l’institution d’un programme en droit international humanitaire, en relations internationales, entre autres.

Le Commandant Evelyne Konaté et le Lieutenant de Vaisseau Fanlourou Domique Tiangbo, officiers stagiaires, se sont dit confiants pour appliquer efficacement, dans les futures missions, les connaissances apprises.

La 33éme promotion de l’EEMNK compte 20 officiers : 14 maliens dont 4 personnels féminins, 6 officiers étrangers venus du Burkina Faso, du Tchad, du Sénégal, du Niger et de la Côte-d’Ivoire.