Ecole Militaire d’Administration : la 24ème promotion prête à servir

Trente Sous-officiers stagiaires de la 24ème promotion du Certificat Technique du 1er degré (CT1) de l’Ecole Militaire d’Administration (EMA) issus de 13 nationalités ont reçu, le jeudi 7 mai 2020, leur certificat dans l’enceinte de ladite école à Kayo (Koulikoro). La cérémonie solennelle de remise a été présidée par le colonel-major El Hadj Moussa Diakité, représentant le Chef d’Etat-major Général des Armées et en présence de plusieurs autres invités.Cette cérémonie consacre la fin du cursus de ces sous-officiers stagiaires du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée Conakry, de Madagascar, du Mali, du Niger, de la République Centrafricaine, du Sénégal et du Togo.  Durant 16 semaines, ces stagiaires se sont investis avec détermination dans la formation rigoureuse et très prisée qui leur a été dispensée.En plus des techniques administratives, les stagiaires ont appris les techniques comptables, financières et de la trésorerie.  Cette formation de haute qualité rend aptes les stagiaires à servir honorablement et dignement dans un environnement interarmes aussi complexe que varier, en temps de paix comme en temps de crise a souligné le directeur de l’Ecole Militaire d’Administration, le colonel Cheick Hamalla Diarra.

Quant au directeur des études de l’EMA, le lieutenant-colonel Doré Graslin, Il s’est réjoui du succès des stagiaires et a félicité l’ensemble des instructeurs de l’école qui ont fait preuve d’un grand dévouement pour toujours mieux les former.

Le major de cette 24ème promotion a été le Maréchal des logis Bachir Gambo du Niger avec une moyenne de 18,51.L’Ecole Militaire d’Administration faut-il le rappeler est le fruit de la coopération franco-malienne. Depuis plus de 20 ans, cette école forme aux métiers de l’administration et du soutien courant des Officiers et Sous-officiers issus de nombreux pays sur la base de l’enseignement dispensé en France.