EMP-ABB/PNUD : signature d’une convention

Un projet d’appui à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye (EMP-ABB) pour un montant de 590 millions de FCFA, a été signé le jeudi 18 juin 2020, par le directeur de l’EMP, le général de brigade Mody Béréthé et le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), M. Alfredo Teixeira. Financé par la France et mis en œuvre par le PNUD, ce projet va renforcer les capacités des cadres francophones africains en vue d’une participation accrue et efficace aux activités de maintien de Paix et de Sécurité de l’ONU, à travers le développement des capacités d’enseignement et d’accueil de l’EMP-ABB d’ici fin 2020.

Le projet prévoit, entre autres, l’organisation de formations techniques et professionnelles pour près de 600 éléments des forces de défense et de sécurité africaines dans les domaines des Operations de Maintien de la Paix (OPM), le développement de nouveaux cours sur le leadership, le terrorisme et l’extrémisme violent, l’élargissement et le renforcement du réseau des points focaux de l’école, la réalisation des travaux de rénovation et de construction des infrastructures (5 salles de formation et 92 chambres) et enfin l’amélioration du système informatique (45 ordinateurs) et pédagogique (30 GPS) de l’école.

Le général Mody Béréthé, directeur de l’EMP, a salué ce geste de la France a l’endroit de son école. Il a rappelé que la France débourse 150.000 euro chaque année au budget annuel de l’école. Le général Béréthé a remercié le PNUD et ses partenaires pour leur engagement.

Le colonel O Charnacé, représentant de l’Ambassadeur de France au Mali, a déclaré que l’EMP-ABB est l’une des plus belles écoles internationales à vocation régionale en termes d’infrastructures et de formation. Selon lui, c’est une fierté que son pays participe au rayonnement de cette école Le représentant du PNUD, Alfredo Teixeiro, a souligné que sans la paix il n’y a pas de développement. Cette aide témoigne la bonne relation qui existe entre l’EMP-ABB, la France et le PNUD. Il a enfin rassuré de sa disponibilité et de son engagement pour la mise en œuvre efficace et efficient de ce projet.

Cette signature a enregistré aussi la présence du général de division Mahamane Touré représentant du ministre des Affaires étrangère.