EMP : Des Points focaux à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye

Un séminaire des points focaux de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye se tient du mercredi 28 au vendredi 30 avril 2021 à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye. 50 points focaux de 13 pays africains dont le Mali prennent part à cette rencontre. Le thème retenu cette année est ‘’l’impact des formations de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye sur la carrière professionnelle des cadres africains’’.

L’objectif de ce séminaire est de permettre aux points focaux de se rencontrer, de faire le point des cadres déployés en Opération de Soutien de la Paix, de partager leurs expériences, de permettre aux points focaux de faire des témoignages sur l’impact des formations de l’EMP-ABB sur les carrières de leurs personnels, de permettre à ces points focaux et à l’EMPABB de discuter des perspectives.

Pour le Directeur de l’EMPABB, le Colonel Souleymane Sangaré, Les points focaux constituent légitimement une véritable courroie de transmission entre l’EMPABB et les différentes institutions qui donnent un sens réel à la mission de l’école.  Il a salué et remercié particulièrement les autorités des pays et cadres des entités représentés pour l‘intérêt inestimable qu’ils accordent à son institution en facilitant leurs participations à ce cadre d’échanges. Il a enfin rappelé que cette rencontre favorisera un partage d’expériences entre les différents participants et surtout une harmonisation des savoir-faire en matière de désignation et de suivi des anciens stagiaires de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye.

Selon le Représentant Résident Adjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement, Fillipo Di Carpegna, c’est un réel plaisir pour le PNUD d’être associé à l’organisation de ce séminaire des points focaux. Cette activité est organisée dans le cadre d’un projet d’appui à l’Ecole de Maintien de la Paix et financé par l’ambassade de la France à hauteur de 900 000 Euro a souligné M. Carpegna. Pour lui, l’objectif est de renforcer les capacités des cadres francophones africains en vue d’une participation aux activités de Maintien de Paix et de Sécurité des Nations Unies à travers le développement des capacités de l’EMPABB. Il a réaffirmé l’engagement et l’accompagnement du PNUD à l’EMPABB qui se poursuivra jusqu’en 2024.

Pour rappel l’EMPABB forme en moyenne 3000 stagiaires (policiers, militaires et civils) par an depuis 2007.