EUTM et EUCAP travaillent ensemble pour une gendarmerie forte

mercredi 4 novembre, le Chef de Mission d’EUCAP Sahel Mali Albrecht Conze s’est rendu à Koulikoro pour visiter le centre d’entraînement de la Mission EUTM.

Chefs EUTM EUCAP KOULIKORO2Ce voyage lui a permis d’observer comment était organisée la formation militaire des gendarmes, une force actuellement formée par les deux missions européennes.
L’Union européenne contribue au rétablissement de la sécurité et de la défense au Mali via deux missions de formation et de conseil : EUCAP Sahel Mali soutient la restructuration des forces de sécurité intérieure et EUTM Mali celle des forces de défense. Le mercredi 4 novembre, EUCAP Sahel Mali était invitée par le commandant d’EUTM, le général Franz XaverPfrengle à suivre une partie de la formation du septième Groupe tactique Interarmes, GTIA7.

Chefs EUTM EUCAP KOULIKOROLes bataillons formés par EUTM sont organisés selon cette structure regroupant environ 600 soldats.
Pour la première fois, EUTM forme une unité mixte avec non seulement des soldats mais aussi 154 gendarmes, qui seront par la suite amenés à conduire des missions de la défense du territoire. Raison pour laquelle EUCAP Sahel Mali porte un intérêt particulier pour cette formation :EUCAP forme de son côté des cadres de la gendarmerie dans des matières telles que le commandement du service, la déontologie, le management, les techniques de renseignement, l’intervention professionnelle, la police judiciaire ou le maintien de l’ordre, ainsi que des formations de formateur.
Les formations EUCAP ont une vocation de sécurité publique générale,complémentaire à la formation militaire d’EUTM, qui se concentre sur la défense opérationnelle du territoire.La gendarmerie est une force à double compétence : elle mène des actions civiles et militaires.
Une complémentarité au profit desforces de sécurité et de défense au Mali
Chefs EUTM EUCAP KOULIKORO3Les visiteurs EUCAP ont assisté entre autres à des opérations de reconnaissance d’engins explosifs, à des exercices de communication pendant le combat et de positionnement des tireurs d’élite.
Les chefs des deux missions européennes ont souligné leur volonté de travailler ensemble pour encore plus de complémentarité dans leurs actions, toujours au profit d’un rétablissement de la sécurité dans tout Mali.La question de mutualisation de certaines parties des formations a été évoquée.
« Cette visite nous a permis de constater une complémentarité et une bonne séparation des tâches des formations EUCAP et EUTM. J’étais par ailleurs ravi de compter parmi les stagiaires actuellement en formation par l’EUTM des gendarmes déjà formés par nos soins » a constaté le Chef de Mission EUCAP Sahel Mali.