FLINTLOCK 2020 : Le Bataillon Autonome des Forces Spéciales au top

 Les Forces Armées Maliennes, à travers le bataillon autonome des forces spéciales, ont pris part à un exercice multinational dénommé ‘’FLINTLOCK’’ en Mauritanie. Il a regroupé environ 1 600 militaires issus de 34 pays africains et leurs partenaires occidentaux.

La remise des certificats de cet exercice a eu lieu le vendredi 28 février 2020 en présence du ministre mauritanien de la Défense, le général Hanane Ould Sidy et du commandant des opérations des forces spéciales des USA en Afrique, le général ANDERSON.

L’exécution de la mission finale de l’exercice flintlock 2020 ne représente pas seulement l’aboutissement des efforts fournis par tous les participants de Nouakchott, mais aussi de ceux qui ont participé à travers les sites (Atar, Kaédi) et au Sénégal (Thiès).

Cet exercice constitue un engagement international pour combattre les organisations violentes et extrémistes à travers toute l’Afrique. Il s’agit de défi transrégional, qu’un seul état ne peut pas combattre seul peu importe son degré de préparation. Alors, il est impératif que les nations du monde et notamment subsaharienne, continue de fusionner les objectifs et les efforts.

A la fin de l’exercice, le commandant des opérations des forces spéciales des USA en Afrique, le général ANDERSON a félicité et encouragé le bataillon autonome des forces spéciales qui a fait preuve de courage et de détermination au cours du FLINTLOCK 2020.

Cette cérémonie de clôture a été marquée la présence, entre autres, de l’ambassadeur des USA en Mauritanie, Mike Dadmen et des attachés de défense des pays participants accrédités en Mauritanie.