Force antiterroriste

Les ministres bons élèves de la FORSAT

Ils étaient plusieurs membres du gouvernement à prendre part à un exercice de tir de la Force antiterroriste (FORSAT) le  samedi 04 mars 2017 au champ de tir de la police nationale. L’atmosphère était détendue. Environ 10 ministres accompagnaient leur collègue de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré à un tir au pistolet mitrailleur, au pistolet automatique, à la 12,7mm et à des tirs de sniper (tireur d’élite).

Tous les ministres présents ont effectivement tiré et ont pu découvrir la capacité de réaction rapide de cette force visant à lutter efficacement contre le terrorisme. Ils ont également suivi un exercice de tir au Beretta dans un espace aménagé à cet effet près du champ de tir. Ils ont eu droit à une instruction rapide sur cette arme et son mode d’emploi avant de procéder eux-mêmes à des tirs. Tous les ministres présents ont pu tirer plusieurs fois cette arme sous la surveillance des moniteurs de la FORSAT. Après la séance de tir, les ministres ont visité des bâtiments et un forage réalisés par le département de la sécurité et la coopération japonaise. Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me. Mamadou Ismaël Konaté a affirmé que c’est une très belle initiative de son collègue de la sécurité. Cette expérience permet à des ministres pour la première fois de leur vie d’avoir accès à un champ de tir et, pour la plupart, de tenir une arme. Il a souligné que cela permet aux membres du gouvernement de mieux cerner les questions de sécurité dans notre pays et de comprendre le rôle qui incombe aux hommes de sécurité. Pour lui, ces membres du gouvernement ont désormais une idée du danger permanent que vivent nos forces de défense et de sécurité pour la protection des populations et de leurs biens.

Le ministre de la Justice a ajouté que cette initiative est heureuse, car cela permet aux autorités que nous sommes de comprendre désormais l’importance des dossiers que le ministre de la Sécurité présente au gouvernement. Au nom des autres ministres, il a promis qu’ils resteront solidaires pour que les questions liées aux hommes et aux femmes en charge de la défense et la sécurité de notre pays soient bien prises en charge. Selon le ministre Mamadou Ismaël Konaté, la loi n’a de sens que lorsqu’elle est défendue et la meilleure défense c’est les armes. Il a remercié le ministre de la Sécurité et les autorités en charge des forces de sécurité tout en rappelant que le gouvernement est engagé à leurs cotés pour l’intérêt supérieur de notre pays.

A/C. N. Dakouo