GAO -Théâtre Est de l’Opération Maliko – La DIRPA sensibilise les troupes en opérations sur les méfaits des réseaux sociaux

Dans le souci de sensibiliser les troupes engagées dans les opérations sur les avantages et les méfaits de l’utilisation des réseaux sociaux, une équipe de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) conduite par son Directeur, le Colonel Souleymane Dembélé s’est rendu, le jeudi 10 juin 2021, dans la 1ère région militaire à Gao. A l’issue de cette séance de sensibilisation, les officiers ont aussi reçu une formation sur la communication opérationnelle leur permettant d’avoir une bonne technique d’approche vis à vis des troupes.

Fidèle à son credo, la DIRPA, « toujours veiller sur l’image des Forces Armées Maliennes (FAMa) », une équipe était face aux éléments de la première région militaire de Gao pour échanger sur l’usage abusif des réseaux sociaux au cours des opérations.

Selon le Commandant Sapeur-Pompier, Sériba Coulibaly, les réseaux sociaux sont en train de mettre très en mal la sécurité des opérations.

Le Commandant de la Brigade Territoriale de Gao, le Sous-lieutenant Sayon Konaté, à sa sortie de cette formation, appelle les FAMa à limiter l’usage des réseaux sociaux lors des opérations.

Une rencontre jugée fructueuse et venue à point nommé, affirme le Maréchal des Logis Chef (MDL/Chef) George Koné. Il a aussi souhaité que des échanges du genre soient pérennes pour le succès des opérations.

Quant au Sergent de Police Abdoulaye Sampi, grâce à cette sensibilisation il a pris conscience de certains dangers de la communication.

Le Caporal Ibrahim Oumar Maïga a, pour sa part, rassuré de partager les connaissances reçues sur les inconvénients des réseaux sociaux avec les frères d’armes qui n’ont pas pu être présents. Toutefois, il invite ses camarades d’armes à se retenir dans l’usage de téléphone ou des réseaux sociaux aux heures de service ou lors des missions.

En tout cas, les FAMa ont besoin d’être sensibilisées sur l’usage abusif du téléphone et des réseaux sociaux qui est parfois source de nuisance aux opérations. Et la formation en communication opérationnelle, permet au commandement et la troupe de cohabiter même lors des moments difficiles sous une bonne atmosphère de fraternité.