Gendarmerie : L’esprit de cohésion autour d’un plat

Les gendarmes se sont regroupés des deux côtés des rives du Niger pour un sursaut de cohésion autour des repas qu’on appelle « repas de corps » au sein des Forces de défense et de sécurité. Ainsi la Gendarmerie malienne commence-t-elle 2020 par un esprit de cohésion, de coopération, de détermination et d’engagement de tout un chacun pour une mission galvanisée de sauvegarde des intérêts nationaux. Les responsables de la gendarmerie ont organisé simultanément, le vendredi 3 janvier 2020, un grand repas du corps au camp 2 et à l’école de la Gendarmerie de Faladiè. Ces deux cérémonies étaient respectivement présidées par le Directeur Général de la Gendarmerie, le Colonel-major Boukary Kodio et son adjoint, le Colonel Amadou Camara.Ces retrouvailles ont été une occasion idoine pour les responsables de la Gendarmerie de demander aux uns et aux autres de conjuguer leurs efforts afin de pouvoir relever les nombreux défis auxquels ils font face.

Ainsi, pour le D.G de la Gendarmerie, le repas de corps est un moment de détente, de communion et de cohésion entre les frères d’armes. Il précise que ce moment de récréation ne doit pas nous faire oublier nos frères d’armes tombés sur le champ d’honneur. ‘’C’est le lieu de leur rendre hommage’’, a-t-il fait savoir.

Le Colonel-major Boukary Kodio pour sa part a formulé des vœux pour que notre pays qui est confronté à un problème sécuritaire, puisse retrouver la paix et la quiétude dans son ensemble. Pour cela, il a exhorté ses éléments à redoubler d’effort et de vigilance dans l’accomplissement de leurs missions de tous les jours.

Par ailleurs, il a félicité les nouveaux promus aux différents grades et a encouragé tous les autres à persévérer dans l’effort pour le succès de la gendarmerie.