Gendarmerie Nationale : Le Capitaine feu Harouna Sangaré renait ce jeudi 21…

Le Chef d’Etat major général adjoint des Armées, le colonel-major Ousmane Wélé a présidé la cérémonie de fin de formation de la 28ème promotion des élèves sous-officiers de la Gendarmerie. C’était, le jeudi 21 Octobre 2021, à l’école de la gendarmerie Chef d’escadron Balla Koné à Faladiè. L’évènement s’est déroulé en présence de plusieurs autorités militaires et civiles. La promotion a été baptisée feu le Capitaine Harouna Sangaré.

Ils sont au total 1287 sous-officiers, dont 81 membres du personnel féminin, à boucler près de 11 mois de formation du Gendarme. Les élèves gendarmes ont au cours de leur formation appris des cours théoriques et d’exercices pratiques sur le terrain en tactique, en topographie, en instruction sur le tir au combat, en armement, en service en campagne, en transmission ainsi que l’ensemble des textes qui régissent l’éthique et la déontologie du sous-officier de gendarmerie.

Selon le Directeur de l’école de la gendarmerie le colonel Moutian Diarra, l’éducation et l’instruction militaire leur ont rappelés la nécessité d’incarner les vertus fondamentales telles que la probité, la compétence, le professionnalisme et le désintéressement. Il soutient que les objectifs initialement attendus dans le cadre de la formation ont été largement atteints malgré certains défis et contraintes auxquels le commandement de l’école de la Gendarmerie a été confronté notamment l’insuffisance remarquable des locaux d’évènement.

Le colonel Diarra précise que les élèves gendarmes ont pu bénéficier d’autres formations complémentaires à travers des modules, conférences et séminaires organisés en collaboration avec les partenaires de l’école à savoir la police de proximité, le DIH, un aperçu sur la police scientifique et technique, la médecine légale.

S’adressant aux jeunes sous-officiers, le Directeur général de la gendarmerie, le colonel-major Sambou Minkoro Diakité leur a exhortés à une saine appropriation des connaissances acquises, à poursuivre la quête permanente de l’excellence à travers la remise en cause perpétuelle de leur savoir-faire et de leur savoir être.

Il prévient que la situation particulière de nos bandes sahélo-sahariennes nous demande la cohésion, la solidarité, la mutualisation de nos moyens et la synergie d’actions. Le Directeur de la gendarmerie ajoute également que la préservation des droits humains, le respect du genre et la satisfaction des besoins de sécurité de nos concitoyens exigent de chacune et de chacun de nous la discipline et le sens élevé du patriotisme.

Pour sa part, le Chef d’Etat major général adjoint des Armées le colonel-major Ousmane Welé a rappelé que l’arrivée de ces jeunes sous-officiers dans nos rangs renforce notre capacité opérationnelle et nous rassure davantage à répondre à nos missions régaliennes de défense de l’intégrité territoriale et de protection des personnes et leurs biens.

Il a, au nom du ministre de la défense et des anciens combattants, invité les jeunes Gendarmes à plus de collaboration et d’intelligence dans leurs actions quotidiennes qui puissent bénéficier à la population civile. Le colonel major Wélé les a surtout demandés de s’approprier des vertus cardinales qui incarnaient leur parrain.

La remise d’attestations aux 3 premiers de la promotion, des démonstrations d’arts martiaux, la réaction à une embuscade et un défilé militaire ont été autres temps forts de cette cérémonie.