Gendarmerie Nationale : Que de défis relevés en 6 décennies

Il y a 61 ans que naissait la gendarmerie nationale du Mali. La cérémonie commémorative de cet anniversaire a eu lieu le vendredi 17 septembre 2021 à la place d’armes de la caserne Chef-d ’escadron Balla Koné sise à Faladiè. Elle était placée sous la présidence du ministre de la Sécurité et de Protection Civile, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine en présence du ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, des chefs militaires des différents états- majors et directeurs de services, de plusieurs autres responsables et partenaires internationaux.

Pour donner plus d’éclat à la cérémonie et renforcer le système de contrôle et de brouillage, l’UNMAS a remis un important lot de matériels à la direction de la gendarmerie. Il s’agit notamment des appareils de surveillance, de brouillage de communication, de reconnaissance d’itinéraire. Sur initiative du directeur général, des lettres de félicitation ont été décernées à 6 gendarmes officiers et sous-officiers.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine a profité de l’occasion pour exhorter tous les personnels de la gendarmerie à faire preuve de courage et d’abnégation dans le service tout en prônant l’esprit de solidarité et de fraternité entre les différentes armes. Selon lui cette journée est un devoir de mémoire à toutes les âmes disparues en défendant la patrie. Le ministre a estimé que les défis sécuritaires auxquels les Forces de Défense et de Sécurité font face ne sauraient être relevés sans la participation de la population surtout en matière de renseignement. Il a ensuite remercié vivement les populations qui n’ont ménagé aucun effort pour prendre part à cette journée mémorable.

Le directeur général de la Gendarmerie Nationale, le colonel-major Sambou Minkoro Diakité  a, à l’entame de ses propos, fait observer une minute de silence à la mémoire de tous les frères d’armes nationaux et internationaux tombés sur le champ d’honneur, et d’ajouter que cette commémoration du 61ème anniversaire est un devoir de mémoire et de recueillement pour les pères fondateurs des forces défense et de Sécurité, ceux-là qui, selon lui, ont permis la mise en place du fondement de notre République. Le colonel-major a aussi témoigné toute sa gratitude aux plus hautes autorités qui s’emploient au quotidien pour l’élaboration des documents cadres sur la stratégie de la sécurisation globale et les investissements réalisés dans le cadre de la loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) et la loi de la Programmation relative à la sécurité Intérieure (LPSI).

Selon le chef de cabinet du directeur général de la Gendarmerie nationale, le commandant Mamari Diarra, cette célébration constitue un moment particulier pour tout le personnel de la gendarmerie nationale et revêt d’une importance capitale dans la vie de la gendarmerie, car elle permet de se réunir autour de ses valeurs traditionnelles, de rendre hommage à l’action des gendarmes et de resserrer les liens. Des démonstrations des combats rapprochés, suivis de défilé militaires ont été les temps forts de cette cérémonie.