Inauguration à Sikasso

Le souci de la conservation de l’armement et les munitions résolu

Des magasins de sécurisation des stocks de munitions construits et équipés par l’ONG MAG ont été remis aux forces armées maliennes avec le financement de la coopération Allemande et l’appui technique de l’ONG Mines Advisory Group (MAG). Ces magasins sont repartis dans quelques garnisons du pays, c’est la volonté et le soutien des donateurs d’accompagner les forces armées maliennes. Ladite cérémonie a eu lieu le mardi 07 mars 2017 au camp Tièba Traoré de Sikasso.

Avant de commencer, le commandant de zone de Sikasso, le colonel Alkaya Touré a fait observer une minute de silence à la mémoire de tous nos compatriotes tombés sur le champ de l’honneur. Pour le colonel Touré, ces travaux ont été réalisés par l’ONG MAG en partenariat avec l’Etat-major général des Armées.  Il a signalé que les travaux ont aussi concerné l’équipement de l’ensemble de ses magasins, ainsi que la formation d’une cinquantaine de personnel aux techniques de gestion d’armurerie dans les garnisons. Selon lui, grâce aux efforts de l’Etat-major général des Armées et l’ONG MAG, les garnisons de Kayes et de Sikasso viennent d’être dotées de magasins d’armes et de dépôts de munitions flambants neufs conformément aux standards internationaux en vigueur. Le colonel Touré a recommandé aux bénéficiaires d’en faire une utilisation judicieuse tout en sauvegardant ces joyaux dont l’intérêt n’est plus à démontrer à l’aune du contexte d’insécurité marquée par la prolifération d’armes et de munitions de guerre. Ces infrastructures permettront de mieux sécuriser les armes et munitions à travers une gestion professionnelle.

Selon le représentant du Chef d’État-major général des Armées, le colonel major Cheickna Bathily, à travers l’engagement de l’ambassadeur d’Allemagne au Mali, ce pays ami vient à nouveau de doter les Forces armées maliennes d’infrastructures aux valeurs inestimables. En effet, les dépôts de Kayes et de Sikasso, ainsi que les magasins d’armement construits qui les complètent contribuent sans aucun doute, à doter les FAMa d’infrastructures adéquates, répondant aux normes de sécurité internationale. Pour le Colonel-major Bathily, l’Allemagne n’a jamais cessé d’accompagner le Mali en général et les forces de défense et de sécurité malienne en particulier dans la quête permanente de rétablissement de la paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Cet accompagnement s’est concrétisé une fois de plus par l’engagement d’hommes et de matériels aux côtés des forces de la MINUSMA. Ces infrastructures attestent de l’importance capitale que les plus hautes autorités nationales et le commandement militaire accordent à la sécurisation de nos stocks d’armes et de munitions. ‘’La satisfaction de l’armée est aujourd’hui très grande, par ce que ces infrastructures contribueront à désengorger non seulement les dépôts centraux, mais aussi et surtout à diminuer considérablement les risques liés aux transports de munitions aussi complexes que sensibles et potentiellement dangereux sur de longues distances’’, poursuit le colonel major Bathily. Aujourd’hui Kayes, Bamako, Ségou, Kati et Sikasso ont leurs dépôts de munitions ainsi que des magasins d’armement bien sécurisés avec du personnel bien formé, a-t-il conclu.

L’ambassadeur d’Allemagne au Mali, M. Dietrich Becker en revisitant l’histoire notera que son pays est le premier à reconnaître l’indépendance du Mali et est  toujours aux côtés du peuple malien depuis son indépendance. Selon lui, l’Allemagne accompagnera le Mali dans les projets de développement avec un montant très élevé dans plusieurs volets. Depuis la crise de 2012, elle a aussi découverte la nécessité de s’engager dans la sécurité du Mali, notamment le déploiement de sa troupe au sein de la MINUSMA. L’Allemagne restera toujours au côté des FAMa et participera à la formation de la troupe malienne. Pour lui, c’est une contribution bilatérale entre nos deux pays et elle à une assistance bilatérale au génie militaire.  M. Becker a ajouté que son pays s’engage à travers des petits projets effectués par l’ONG MAG pour sécuriser les armes et munitions des forces armées maliennes. Selon la directrice de l’ONG Mines Advisory Group, Nicole Ntagabo, MAG est une ONG humanitaire Britannique créée en 1889 et qui travaille dans une vingtaine de pays au moyen orient, en Afrique, en Europe de l’Est et l’Asie. Sa mission consiste à fournir un environnement sécurisé propice au développement pour les communautés affectées par les conflits armés. MAG travaille au nord du Mali avec les communautés affectées par les conflits par le biais de la sensibilisation face aux risques de restes d’explosifs de guerre. Elle renforce la sécurisation des stocks de munitions et d’armes pour protéger les populations civiles. Elle a pour objectif le soutien à la stabilité et la sécurité humaine. Le savoir faire de MAG à permis de mettre en place des  armureries  et des dépôts de munitions pour un environnement sûr pour les populations civiles.  L’ONG œuvre aussi pour la réduction de la circulation des armes légères de petits calibres et les risques d’explosifs inopinés des stocks de munitions.

Le représentant du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Bougouzanga Coulibaly, gouverneur de la région de Sikasso a souligné que la réalisation de ces magasins contribue à l’atteinte des objectifs que le ministère de la Défense et des Anciens Combattants veut atteindre. A cet effet, il a affirmé que les plus hautes autorités du pays ont le souci constant de maitriser les stocks nationaux d’armes et de munitions afin de répondre aux exigences de la CEDEAO sur les armes légères et des petits calibres. Le premier responsable de la région a demandé à l’ambassadeur d’Allemagne au Mali de bien vouloir transmettre à son gouvernement la reconnaissance des autorités maliennes pour le concours inestimable que l’Allemagne n’a cessé d’apporter au Mali dans sa quête de liberté, paix et sécurité. Il a aussi remercié la directrice de l’ONG MAG qui n’a ménagé ni ses efforts ni son temps pour doter notre pays d’infrastructures répondant aux normes internationales de sécurité.

La remise symbolique des clés desdits magasins au gouverneur Coulibaly par l’ambassadeur d’Allemagne, son excellence M. Dietrich Becker et une visite guidée des installations ont mis fin à cette cérémonie.

E/spécial

S/C Aly I. Maïga