Inspection Générale des Armées et Services

L’esquisse d’une harmonisation des méthodes de vérification et d’audit au sein des forces armées

« La formation en vérification financière et audit » est le thème d’un atelier organisé du 15 au 19 mai 2017 à l’intention des inspecteurs de l’inspection générale des Armées et Services et ceux des armées et services pourvoyeurs. Les objectifs généraux dudit atelier sont : la familiarisation des participants avec les concepts de vérification, de contrôle interne et l’audit ainsi que le renforcement de la capacité en vérification financière. La formation s’est penchée aussi sur des objectifs spécifiques que sont : l’élaboration d’un programme de vérification, la collecte d’éléments probants d’une irrégularité et la constitution de la documentation de la vérification.

Selon le Contrôleur Général des Services Publics, Mme Konaté Fatoumata Diakité, son service a toujours fait du renforcement des capacités des personnels de contrôle administratif une priorité dans le cadre de l’harmonisation des pratiques de contrôle et de l’application des normes internationales en la matière. Elle a remercié les formateurs pour avoir transmis leurs savoirs aux inspecteurs tout en exhortant ces derniers à faire bon usage des connaissances acquises lors cet atelier. Elle a ajouté que ces acquis vont permettre aux participants d’asseoir la bonne gouvernance dans les services des Armées. Le contrôleur général des services publics a rassuré l’Inspection Générale des Armées et Service de sa disponibilité.

L’Inspecteur Général des Armées et services, le Général de Division Gabriel Poudiougou a noté que chacun des participants constitue un pion du contrôle à effectuer sur notre outil de défense afin qu’il donne le meilleur de lui-même pour la protection des Maliens et leurs biens. Il a noté que les ressources financières allouées pour l’accomplissement de cette mission doivent être judicieusement utilisées par les différents acteurs. Pour lui, c’est là le sens profond des tâches qui sont assignées à l’inspecteur.

Il a souligné que cet atelier vise à harmoniser les méthodes de travail d’inspection au sein des forces armées. Le général Poudiougou a déclaré   que la formation a porté sur, la collecte de l’information, les risques liés à la vérification, l’évaluation du système de contrôle interne, la revue analytique, le programme détaillé de travail, les procédés et critères de vérification, la rédaction du rapport, la documentation de la vérification et la supervision de la vérification.

L’inspecteur général des armées et services a affirmé que les participants seront désormais à l’aise dans leurs démarches de gestion des missions, d’audit et de contrôle interne au sein des Forces Armées et Services. Il a souligné que les animateurs de cet atelier ont transmis des connaissances qui leur permettront de se rendre compte si les états financiers des structures inspectées reflètent fidèlement les vraies situations ou pas. Il a ajouté qu’il est convaincu que les inspecteurs feront bon usage des techniques apprises au cours de cet atelier et que leurs missions à venir seront de meilleures qualités que les précédentes.

S’adressant aux stagiaires, il leur a demandé de partager les acquis de cet atelier avec leurs collaborateurs et constituer des banques de données qui serviront aux générations montantes. La remise d’attestations aux participants et un cocktail ont mis fin à la cérémonie.

                                                                                                                             A/C N. Dakouo