Journée de Sport et de cohésion à l’Armée de l’Air

L’Armée de l’Air a organisé la 3ème journée de sport de cohésion à la Base Aérienne 101 de Sénou. C’était, le vendredi 12 novembre 2021, en présence du Chef d’Etat Major adjoint des Armées, le Colonel-major Ousmane Wélé, du représentant du Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, le Colonel Sidy S. Diallo, du représentant du directeur du Sport Militaire, le Colonel Abdoulaye Traoré et d’autres chefs militaires.

Elle était placée sous le signe du renforcement des acquis, de la cohésion au sein des Famas et de la consolidation de la fraternité d’armes. Cette journée dénommée, « journée des sports de cohésion » s’inscrit dans un contexte satisfaisant pour le sport militaire. La journée de sport interarmes comprend plusieurs disciplines au choix à savoir le ballon militaire, le volley ball, le basket ball, la pétanque, la corde à sauter, le karaté et le lance grenade.

Le Chef d’Etat-major adjoint des Armées, le Colonel-major Ousmane Wélé, a félicité l’Armée de l’Air pour la tenue de cette journée de sport collectif et la Direction du Sport Militaire pour leur mobilisation afin que cette journée soit une réussite. Il a profité de l’occasion pour mettre en garde les porteurs d’uniforme contre l’utilisation abusive des réseaux sociaux et la consommation des stupéfiants. Il a exhorté les FAMa à faire preuve de discipline et de rigueur au quotidien.

Selon le représentant du Chef d’Etat major de l’armée de l’Air, le Colonel Sidy S. Diallo, en plus de participer au renforcement de la cohésion dans nos unités, cette séance de sport collectif aura des effets sur le plan opérationnel. Pour lui, dans un environnement opérationnel contraignant, face à l’ennemi déterminé et souvent dans un contexte climatique difficile, nous devons faire preuve de rusticité, de résilience et d’endurance. La pratique du sport, au-delà de toute recherche de performance physique, nous permettra de répondre aux exigences de préparation opérationnelle et accroîtra la capacité de nos forces pour relever les défis sécuritaires, a conclu le Colonel Diallo.

Le Colonel Abdoulaye Traoré, représentant le directeur du sport militaire a affirmé que le sport est une force de mobilisation et un vecteur de communication, permettant la communion des cœurs et des esprits. Il est donc un instrument de culture et de paix pour les forces armées et de sécurité. Selon lui, l’aptitude du militaire à faire face aux contraintes physiques inhérentes de sa mission est directement liée à sa capacité physiologique et à son niveau d’entrainement physique.

Ont participé à la journée de cohésion : l’Armée de l’Air, la Garde Nationale, la Gendarmerie Nationale, l’Armée de Terre, le Génie Militaire, la DSMIL, la DCSSA, la Protection Civile, la Police Nationale et les Services Pénitentiaires.

La journée a pris fin par la remise de prix aux deux gagnant qui sont : le MDL Djibril Camara en lance grenade et le MDL Fatoumata Karembé en corde à sauter.