Kati : La MINUSMA dote les FAMa d’un camp de transit

La cérémonie d’inauguration du camp de transit de Kati s’est déroulée, le lundi 12 avril 2021, dans la ville-caserne de Kati. C’était en présence du Chef d’état-major Adjoint de l’Armée de Terre, le Colonel-Major Djibril Doumbia et plusieurs autres chefs militaires.La MINUSMA, dans son programme de soutien aux forces de défense et de sécurité, à travers l’entreprise SICOTRA Sarl et la Direction du Génie Militaire, a procédé à la réhabilitation et à l’extension du camp de transit de Kati. D’une capacité de 250 places, ces travaux ont concerné, l’extension d’un bâtiment de 14 chambres pour les officiers, 20 chambres pour les sous-officiers, 3 blocs réhabilités pour les militaires du rang, la clôture et l’équipement des chambres.Ce joyau architectural d’un montant de plus de 292 millions de FCFA, va permettre d’offrir un cadre de vie idéal au personnel de l’Armée de Terre.Le commandant de la 3ème Région Militaire, le Colonel Boubacar Yassanry Sanogoh a, au nom du commandement, remercié le chef d’équipe de la MUNISMA et toute son équipe qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite du projet. Il les a rassurés que les militaires en transit feront bon usage des infrastructures mises à leur disposition.

Selon le représentant de la MINUSMA, Samba Tall, ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appui de la MINUSMA au processus de réforme du secteur de sécurité (RSS) et de renforcement des capacités des structures de défense en soutien au processus d’intégration des ex-combattants. Son objectif est d’offrir des conditions de prise en charge des nouvelles unités formées avant leur redéploiement. Il a enfin signalé que la MINUSMA, à travers ses différentes sections et composantes, reste engagée aux cotés de l’Etat Malien pour coordonner les efforts de la communauté internationale et de poursuivre la consolidation de la paix au Mali.

Le Chef d’état-major Adjoint de l’Armée de Terre, le Colonel-Major Djibril Doumbia, a remercié la MINUSMA pour la réalisation de ce projet, tout en indiquant que ces bâtiments contribueront à l’amélioration des conditions de vie et de travail des hommes.