Kidal : le football, facteur de cohésion et de fraternité entre les FAMa et les populations civiles

  Un match amical de football a opposé, le samedi 20 juin 2020, sur le terrain du camp Général Abdoulaye Soumaré à Kidal, l’équipe des FAMa renforcée par des militaires tchadiens à celle de la capitale de l’Adrar des Ifoghas. Une rencontre qui s’est soldée sur le score de 2 à 1 en faveurs des Kidalois et dans le plus grand fair play.

Cette rencontre de football qui s’est jouée en deux fois 30 minutes a commencé sur un chapeau de roue. Et ceux sont les joueurs de l’équipe locale de Kidal qui vont se créer les meilleures occasions de cette première période. Cette domination ne tardera pas d’ailleurs à se concrétiser suite à un bon mouvement collectif conclu par le dossard numéro 7 de l’équipe visiteuse. Nous jouons encore la 15ème minute de jeu. Une joie qui sera de courte durée. Car, 5 minutes plus tard, les militaires vont égaliser par l’intermédiaire du tchadien, Anaïm Aroune Anaïm, sur un coup franc magistralement exécuté. La pause interviendra sur ce score de parité.

A la reprise, les deux équipes vont se créer un nombre incalculable d’occasions. Mais, c’est finalement les visiteurs qui vont trouver la faille en doublant la mise à la suite d’une contre-attaque minutieusement menée. Score final, 2 buts à 1 pour l’équipe de Kidal.

A l’issue de la rencontre, le chef du bataillon reconstitué, le commandant Mahamadou Keïta a chaleureusement remercié les deux équipes pour leur courage et l’esprit de fair play qui a prévalu tout au long de ce match. Il  a précisé que cette initiative vise à créer un climat de confiance, de cohésion et de fraternité entre les FAMa et les populations civiles, surtout les plus défavorisées à savoir les femmes, les enfants et les jeunes. Le Cdt Keïta a en outre prévenu que d’autres activités civilo-militaires seront très bientôt organisées afin de renforcer et de consolider davantage les actions déjà menées comme le sport.