Kidal : Le PM s’imprègne des conditions de vie et de travail du bataillon des FAMa reconstituées

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé accompagné de plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre de la Défense et des anciens combattants, le général de division, Ibrahima Dahirou Dembélé, est arrivé le mercredi 4 mars 2020, tard dans la journée, à Kidal. Occasion pour le Premier ministre Cissé et sa délégation de se rendre le lendemain, au camp général Abdoulaye Soumaré afin de rencontrer le bataillon des forces Armées reconstituées, déployées dans cette ville depuis bientôt un mois.

A leur arrivée au camp Général Abdoulaye Soumaré, le premier ministre et sa délégation ont été accueillis par le chef de bataillon des FAMa reconstituées, le commandant Mamadou Keita et ses éléments déterminés mais surtout le moral requinqué à bloc. De quoi ravir le visiteur du jour, venu transmettre le message de soutien et d’encouragement du président IBK et de tout le peuple malien à ces vaillants défenseurs de l’intégrité du territoire.

Selon le premier ministre, Dr Boubou Cissé, le redéploiement de l’armée reconstituée dans les régions de Gao, Tombouctou et Kidal est un élément très important dans le processus de paix et de réconciliation. ‘’ La réussite de cette mission de redéploiement de notre Armée dans ces trois régions est une condition à la paix et à la quiétude. Il précise en outre que le développement socio-économique du pays passe nécessairement par la paix et la quiétude retrouvée. Aux militaires, il fera savoir qu’ils ont le devoir de faire en sorte que ce qui a été décidé par les politiques puisse être une réussite totale. Pour cela, le premier ministre prévient qu’il faut plus de cohésion, de discipline et de confiance avec la population dont leur sécurité leur incombe. ‘’ L’enjeu est de taille’’, confie-t-il.

Quant au ministre de la Défense, le Général Dembélé, il a appelé les militaires maliens à plus d’engagement de détermination et de discipline dans leur mission de préservation de l’intégrité. Il ajoute que tout est en train d’être mis en œuvre afin que ce premier bataillon bénéficie de conditions idoines pour assurer au mieux la sécurité de la ville de Kidal dans le cadre de l’application de l’accord de paix.

Malgré la situation très difficile à Kidal, les militaires ont le moral et sont très enthousiastes à l’image de ces sous-officiers, l’adjudant Amadou Traoré et le sergent Yacouba Togola, qui se réjouissent de cette visite du premier ministre, tout en exprimant leur ferme volonté pour le retour rapide de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire.