La cohésion au sein de la Gendarmerie Nationale

La Gendarmerie Nationale a organisé un repas de corps, le jeudi 17 septembre 2020, à la Caserne Chef d’Escadron Balla Koné. L’évènement était placé sous la présidence du représentant du Comité National pour le Salut du Peuple, le Capitaine Ousmane Kouyaté. Elle a enregistré la présence du Directeur Général Adjoint de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Amadou Camara ainsi que plusieurs autorités militaires et civiles.

Ce repas de corps est une tradition au sein de la grande famille des Forces Armées et de Sécurité comme partout ailleurs. C’est un moment de communion et de cohésion entre les frères d’armes et nullement une occasion de se réconcilier. Il est occasionnel et évènementiel. Il est aussi séculaire et existe dans toutes les armées du monde. Il s’agit tout simplement de développer l’esprit de corps entre frères d’armes et de retrouvailles entre haut gradés et subalternes.

Le Directeur Général Adjoint de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Amadou Camara a souligné que ce moment de convivialité permet de faire une analyse sur le parcours de l’Institution et de jeter de nouvelle base pour relever les nombreux défis auxquels la Gendarmerie Nationale fait face. Le colonel Camara a déclaré que cette journée de cohésion a coïncidé avec le 60ème anniversaire de la création de la Gendarmerie Nationale.

Il a félicité l’ensemble du personnel de la Gendarmerie, qui continue d’assurer aux côtés  des autres composantes des Forces Armées et de Sécurité, la défense opérationnelle du territoire National ainsi que la protection des personnes et de leurs biens. Le colonel Camara a salué les efforts gigantesques et les sacrifices consentis des ainés qui ont porté haut le flambeau du Mali.

Ce repas de corps a été l’occasion pour le Chef de Cabinet du Directeur Général, le Chef d’Escadron Samba K Timbo de faire un aperçu sur l’historique de la Gendarmerie afin de permettre aux jeunes générations de se ressourcer et d’envisager des nouvelles perspectives.