La Force Spéciale Anti –Terroriste et de sécurité, un atout capital.

dsc_3021Dans le cadre du renforcement des capacités et d’aptitudes des forces armées et de sécurité, le ministère de la sécurité et de la Protection Civile a organisé un exercice anti-terroriste pour la performance des agents et militaires en charge de la sécurité. C’était le lundi 14 Novembre 2016 au sein de la direction des Ecoles de la gendarmerie Nationale à Faladié.

L’ensemble des forces armées et de sécurité étaient représentée au sein de la FORSAT (Force Spéciale Anti-Terroriste et de Sécurité) composée de la Gendarmerie, Garde, Police et des Sapeurs-Pompiers. Elle a pour mission l’assainissement et la sécurité de la population malienne en particulier et des Forces Armées Maliennes (FAMa) en général.                      

L’exercice a commencé par une prise d’otage de quinze personnes civiles par les terroristes. Innocentes elles étaient dans un bâtiment ciblé par ces acteurs. Aussitôt les éléments de la police ont encerclé le dit bâtiment et se tiennent prêts à intervenir. Pour atteindre le but recherché, les terroristes ont libéré un otage par qui ils demandent une rançon de 500 millions de franc CFA, un aéronef et un bus pour leur déplacement à l’aéroport.

Après plusieurs négociations entre le chef terroriste et le chef de la FORSAT, un malade a été libéré en échange du Bus demandé et ainsi que  le repli tactique de la police. C’est alors qu’ils ont embarqué l’ensemble des otages restant pour se diriger vers l’aéroport. Malheureusement pour eux ils ont été interceptés par une voiture blindée de la gendarmerie et pris d’assaut par plusieurs sections de la gendarmerie et de la garde nationale. Ils n’avaient plus d’échappatoire puisqu’ils étaient encerclés.

Les échanges de coups de feu ont fait plusieurs morts et des blessés. Les otages restant ont été libéré. Pour terminer une fouille minutieuse faite par les forces de sécurité sur place, avec l’aide de deux chiens de l’unité sinophile de la gendarmerie a permis de détecter un sac suspect et des engins explosifs sous le bus. Cela, après que la FORSAT ait neutralisé l’ensemble des terroristes. Le SUPER DROID ROBOTS de reconnaissance de la gendarmerie a pu prendre le sac contenant des explosifs, des munitions et un engin explosif qu’il a fait évacuer.

Le bilan est lourd selon la directrice des opérations des sapeurs-pompiers, sept (07) morts dont deux agents tués par les terroristes en rentrant dans le bâtiment pour la prise d’otage et les Cinq terroristes qui étaient à bord du bus. Il y a eu plusieurs blessés et 10 troubles mentaux.

Cet exercice de formation sur la lutte anti-terroriste permet d’ameliorer l’entrainement des forces, en mesure d’intervenir en toute occasion et dans n’importe quelle situation qui se présentera. Il leur permettra une bonne préparation pour le combat sur le terrain, sur les théâtres d’opérations et le renforcement de la sécurité pour le sommet Afrique-France  en janvier 2017.

 

Lt Emmanuelle Youma

                                                                                                                 DIAGNE