La Gendarmerie fête ses 58 ans : la légion de Ségou n’est pas restée en marge

Dans le cadre du 58ème anniversaire  de sa création, la Gendarmerie nationale du Mali, pour la 1ère fois a organisé une journée de la Gendarmerie sur toute l’étendue du territoire national. La  légion de Gendarmerie de Ségou a célébré cette 1ère édition, le 17 septembre 2018, en présence du gouverneur de la région, et des autorités militaires de Ségou.Selon le commandant de Légion de Gendarmerie de Ségou, le colonel Cheick Oumar N’Diaye, cette journée doit être une reconnaissance à la Gendarmerie qui contribue au quotidien au retour de la paix. Elle traque en permanence les groupes armés terroristes et toutes les Forces centrifuges pour que vive le Mali.

Rappelons que cette institution militaire est née des cendres de la Gendarmerie coloniale. Après l’Indépendance, elle était composée d’un contingent d’auxiliaires disciplinés, des sous-officiers diplômés des écoles de gendarmerie de Fréjus et de Dakar et 2 officiers formés à Melun. Le lieutenant Balla Koné fut le 1er Chef d’état-major de la jeune gendarmerie. Il sera nommé chef de corps par décret n°04 du 19 septembre 1960. De 1963 à 1999, la Gendarmerie a subi plusieurs modifications dans son organisation structurelle. Ainsi l’ordonnance N°99-049/PRM du 1er octobre 1999 portant création de la Gendarmerie nationale est prise avec le décret N°99-369/PRM du 13 novembre fixant l’organisation et les attributions de l’institution.