LA Police Nationale rend hommage à l’Adjudant Maciré Diakité

L’Adjudant de police Maciré Diakité a trouvé la mort le mardi 17 décembre 2019. C’était suite à des échanges de tirs avec des individus armés non identifiés qui avaient pris pour cible les passagers des véhicules de transport sur l’axe Bougouni-Yanfolila. Le brave, blessé, avait été transporté d’urgence au Centre de Santé de Référence de Bougouni où il rendit l’âme.

La Direction Générale de la Police Nationale lui a rendu un dernier hommage. C’était le mercredi 18 décembre 2019 à l’Ecole Nationale de Police. La cérémonie funèbre était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré en présence du Directeur général de la Police nationale, l’Inspecteur général de Police Moussa Ag Infahi.Fonctionnaire émérite, doté d’une conscience professionnelle et d’un sens élevé du devoir, sous-officier discipliné, assidu, courageux et travailleur, Feu Adjudant Maciré Diakité a toujours été bien noté et apprécié par ses différents chefs. Au cours de sa carrière, il a successivement servi le Groupement Mobile de Sécurité, la Compagnie de Circulation Routière, le Commissariat de Police de Tombouctou. Le Commissariat de Police de Bougouni fut son dernier poste.S’étant bien illustré par sa bravoure et son dévouement, il a été promu Adjudant-Chef à titre posthume. Il laisse derrière lui une veuve, quatre enfants, des collègues et collaborateurs inconsolables.Il repose désormais au cimetière de Sotuba.

Que la terre lui soit légère !