Lancement des travaux de 1000 logements sociaux au profit des militaires à Kati-Kambila

LE SOULAGEMENT DES FAMILLES DES MILITAIRES

La cérémonie de pose de la première pierre de 1000 logements sociaux à Kambila au profit des militaires a eu lieu le samedi 30 avril 2016 à Fanafié, sous la co-présidence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly et de son homologue de l’urbanisme Dramane Dembélé.

Ce programme de logements sociaux comprend 800 logements de type F3 en dalle et 200 logements de type F4 en dalle, à construire sur un site de niveau de viabilisation supérieur à trois, conformément à la stratégie nationale de logement. Son coût de réalisation est estimé à plus d’un milliard de FCFA.

Le Maire de Kambila, Issa Diarra a déclaré que le lancement des travaux s’inscrit dans le cadre de la politique de logement définie par les plus hautes autorités de notre pays pour permettre à chaque malien et malienne d’accéder à un toit. Le souhait le plus ardent du maire est que ce programme puisse se multiplier et atteindre tous les maliens où qu’ils se trouvent.

Selon lui, c’est le lieu de rappeler les autres exemples de logements qui existent dans sa commune notamment à Wadougou Sikoro dont certains ont déjà été habité et d’autres sont en cours de réalisation. M. Diarra a invité ceux qui auront la chance d’être parmi les bénéficiaires de bien entretenir ces logements.

DSC_0273Pour le ministre de l’habitat et de l’urbanisme, Dramane Dembélé, la présente cérémonie consacre l’expression manifeste de l’intérêt que le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, accorde à l’amélioration des conditions de vie et d’existence des Forces Armées et de sécurité, notamment en ce qui concerne les logements à un prix subventionné.

Les dits logements seront réalisés par la société pour la promotion des maisons construites (SOPROMAC) dans un cadre de partenariat public-privé entre le Ministère en charge de la Défense, celui de l’habitat et la Banque malienne de solidarité (BMS), dans un mécanisme ‘’prêt acquéreur’’ à la fin des travaux. Ils seront cédés à un prix subventionné dont le coût des terrains et la viabilisation seront supportés par l’Etat malien.

Ces maisons seront remboursées sur 25 ans soit 300 mensualités à travers des prêts acquéreurs avec la banque malienne de la solidarité. C’est une première d’une part au point de vue qualité d’ouvrage sur un même site pour 1000 familles et d’autre part, en terme de collaboration entre l’Office Malien de l’habitat, les bénéficiaires et la société immobilière. Le département de l’urbanisme et de l’habitat veillera pour la pleine réussite de l’opération.

Le ministre de l’habitat a remercié son collègue de la défense pour sa persévérance et son enthousiasme dans le montage de cette opération. Le ministre a exhorté les uns et les autres à faire preuve de grande professionnalisme et à prendre toute les dispositions nécessaires pour la réussite des actions en cours, c’est sur cette note qu’il a souhaité plein succès aux présents travaux et vivement la remise des clés dans un délai de 12 mois, a-t-il conclut.

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly a souligné que notre armée est entrain de prendre un nouveau départ. En mars 2015, le Président de la République a proclamé la loi d’orientation et de programmation militaire qui consacre un effort financier sans précédent dans l’histoire de notre pays, permettant de prendre en charge les besoins d’équipements et d’infrastructures des FAMa pour les 05 années à venir. Il a ajouté qu’en plus de cette conviction, les plus hautes autorités du pays au-delà des équipements et infrastructures, ont placé les soldats maliens au centre de leurs préoccupations.

C’est dans ce cadre que plusieurs mesures ont été adoptées par le gouvernement du Mali pour améliorer les conditions de vie et de travail des militaires et de leurs familles qui sont entre autres l’augmentation des valeurs indiciaires, l’intégration de 15o/o dans la solde, l’octroi de l’indemnité compensatrice de logements, la régularisation de la prime d’opération et la mise à disposition d’effets d’habillement individuel à un niveau rarement atteint dans l’histoire des forces armées du Mali. Selon le MDAC, l’objectif visé est de bâtir une armée fière, combative mais aussi des ressorts moraux que lui confèrent le soutient inébranlable de la patrie reconnaissante. Avec le peu de moyens qu’elles ont, les FAMa œuvrent inlassablement à sécuriser la population et leurs biens, parfois au prix du sacrifice ultime. Selon lui, ces logements permettront de soulager les braves fils du pays constamment engagés dans la défense de l’intégrité territoriale mais aussi celle des veuves et des orphelins de guerre. Pour le ministre Tiéman H. Coulibaly, notre dignité et notre honneur dépendent de cet engagement, quand nous contractons une dette, nous devons la payer, a-t-il souligné.

Le MDAC a remercié le ministre de l’habitat, la banque malienne de solidarité (BMS) et l’office malienne de l’habitat en souhaitant plein succès aux travaux. Il a aussi salué l’engagement de la SOPROMAC pour son dynamisme afin de pouvoir couvrir ce chantier.

Le président directeur général du SOPROMAC, Adama Bagayoko a rappelé l’un des objectifs de sa société, participer à la politique de réduction du chômage par l’emploi des maliens et des maliennes. Pour cela, 30 jeunes ingénieurs, une vingtaine de cadres d’administration et des finances, une cinquantaine de techniciens supérieurs et plus d’un millier d’ouvriers spécialisés ont été embauchés.

Selon lui, la cité de Kati-Kambila accueillera bientôt 1000 logements de type F3 et F4 au profit des militaires. Les types F3 ont une surface égale à 84 m2 bâtie sur des terrains de 200 m2. Ils comprennent un salon de 23m2, une chambre principale de 16m2, une chambre secondaire de 12m2 et un magasin avec une toilette intérieure.

En ce qui concerne les types F4, ils ont une surface de 102 m2 bâtie sur des terrains de 200m ou 300m2. Ils comprennent un salon de 28 m2, une chambre principale de 16 m2, deux chambres de 12 m2, une toilette commune et la chambre principale a sa toilette.

La viabilisation de la cité est de niveau 3 qui comprend les voix principales en bitume, les voix secondaires en latérite compatible, des collecteurs et des caniveaux des différentes dimensions. Le réseau électrique qui sera connecté à l’EDM S.A sera alimenté de trois forages de haut débit. Les équipements prévus sont les écoles, les centres de santé et les lieux de culte. La SOPROMAC a pris l’engagement de respecter le délai contractuel ainsi que toutes les normes fixées par le Ministère de l’habitat et de l’urbanisme.

En plus des deux ministres, cette cérémonie a enregistré la présence du chef de cabinet du MDAC, le Général Adama Dembélé, du chef d’Etat-major général des armées, le Général Mahamane Touré, de l’Inspecteur général des armées et services, le Général Salifou Koné, des chefs d’Etat-major et directeurs de services, les autorités administratives coutumières de la commune de Kambila ainsi que les associations des femmes des camps.

Sgt Aly I. Maïga