Le G5 Sahel face à la problématique de la Jeunesse

Les Experts élaborent une Feuille de route pour les Ministres

Le Ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Mahamane BABY, a présidé ce matin, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, la cérémonie d’ouverture des travaux des Experts, en prélude à la session ministérielle qui est prévue le 28 avril 2016.

Le Ministre BABY avait à ses côtés, pour cette circonstance, le Secrétaire permanent du G5 Sahel en la personne de M. Najim Elhadj MOHAMED.

Selon ce dernier, cette réunion est destinée à formuler une Stratégie Intégrée devant créer les conditions de l’épanouissement et du développement de notre Jeunesse dont la problématique demeure un des principaux sujets de préoccupation de nos Chefs d’Etat.

Aussi, le Secrétaire permanent a-t-il invité les Experts à faire un diagnostic sans complaisance des nombreux défis auxquels sont confrontés les jeunes des pays membres du G5 Sahel et qui ont pour noms entre autres : pauvreté, chômage massif et endémique, croissance démographique rapide, analphabétisme, ignorance, effets néfastes du changement climatique, sida, alcoolisme, consommation de drogue, migration irrégulière.

Le tout récent et le plus pernicieux d’entre eux est incontestablement le terrorisme caractérisé par la montée de la radicalisation à travers l’intégrisme religieux et l’extrémisme violent, dont les jeunes sont malheureusement non seulement les premières victimes, mais aussi les acteurs, a déploré M. Najim Elhadj MOHAMED.

« Tous ces défis, certes nombreux, ne sont pas insurmontables et ne doivent pas continuer à nous laisser indifférents », s’est-il montré optimiste même s’ils sont de nature à appeler plus que jamais sur la nécessité de mener des actions concertées par la conjugaison de toutes les ressources pour des solutions pratiques et durables à la problématique de la Jeunesse du Sahel en particulier.

« En tant qu’experts, je voudrais vous inviter à mettre vos capacités et vos connaissances à la disposition de notre jeunesse afin qu’elle s’approprie les opportunités offertes par le Sahel pour véhiculer les idéaux de paix, de sécurité et de développement », a exhorté, pour sa part, le Ministre BABY qui demeure convaincu que leurs suggestions et recommandations contribueront, à n’en point douter, à la prise de décisions permettant à la Jeunesse dudit espace de se promouvoir et de se développer ensemble dans un monde paisible et prospère.

Ces suggestions et recommandations seront issues de l’examen des documents qui portent, entre autres, sur le diagnostic des problèmes qui se posent à la jeunesse du G5/Sahel et l’état des lieux des politiques, stratégies et solutions mises en œuvre dans les différents pays en matière de promotion de la jeunesse ; la validation des termes de référence d’une étude portant sur l’élaboration d’une stratégie Intégrée assortie d’un plan d’actions de la jeunesse des pays du G5/Sahel ; la mise en place d’un comité de pilotage de la stratégie intégrée de la jeunesse des pays du G5/Sahel et le chronogramme de mise en œuvre des décisions et recommandations.

Source : CCOM MEFPJCC