Le nouveau représentant de l’Union Européenne pour le Sahel reçu en audience au Ministère de la Défense et des Anciens Combattants

‘’L’insécurité dans le sahel a une influence sur l’Europe’’

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly a reçu en audience vendredi 11 Mars 2016, le représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel, Angel Losada Fernandez.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division Mahamane Touré, le Secrétaire Général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le Général Mamadou Lamine Ballo et l’Inspecteur Général des Armées et Services, le Général Salifou Koné ont pris part à cette audience.

Les échanges ont porté entre autres sur la situation sécuritaire au nord, le comité de suivi de l’accord de paix, la participation du Mali au G5 Sahel et la mise en place d’une force conjointe du G5 Sahel.

Le représentant spécial de l’Union Européenne pour le sahel, Angel Losada Fernandez a indiqué que l’objectif de sa visite était d’analyser d’une part les moyens de l’EUTM et d’autre part, voir comment créer une plus grande interopérabilité entre les différents éléments de l’Union Européenne au Mali. Il a affirmé que l’UE entend amener les pays du G5 à mutualiser leurs efforts pour lutter contre le terrorisme. Il a ajouté que l’insécurité dans le sahel a une influence sur l’Europe.

M. Fernandez a salué les efforts fournis par les Forces de défense et de Sécurité du Mali et leurs alliés pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly a affirmé que cette rencontre a été mise à profit pour examiner les possibilités d’intensifier les actions du G5 Sahel par rapport  à tout ce qui est prévu pour l’évaluation positive des menaces dans un avenir proche. Le ministre Tiéman a salué l’appui qu’apporte l’Union Européenne aux FAMa pour leurs montées en puissance. Il a souligné la possibilité d’aboutir à un exercice qui puisse être profitable pour le Mali ainsi que le projet de force conjointe du G5 Sahel dans un avenir proche. Le MDAC a noté qu’avant la fin du 1er semestre 2016, un premier exercice  sera mis en place concernant les officiers pouvant former les officiers du G5 Sahel afin que ceux-ci apprennent à planifier et à travailler ensemble.

Av de 1ère Classe Oumar Bagayoko