Le Prytanée Militaire organise son Café Littéraire

Le Comité Pédagogique de Lettres, via le Pôle d’Excellence pour la Langue Française (PELF) du Prytanée Militaire de Kati a organisé le jeudi 27 février 2020 un Café Littéraire dans sa grande salle d’étude. Le PMK mène cette activité en partenariat avec la coordinatrice du projet « Appui au français au Mali ». Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la culture de l’excellence initiée par l’Ambassade de France au Mali au profit des jeunes littéraires des Lycées de Kati et de Bamako.Ce café littéraire permet aux jeunes lycéens de renforcer leurs niveaux d’étude en français et d’échanger avec les grands écrivains du pays et de la diaspora sur des œuvres littéraires. Les exposés de l’écrivain malien, Sirafily Diango sur deux pièces théâtrales telles « Il pleut sur le Nord », « Un manteau pour le cinquantenaire » ont été les temps forts de ce café littéraire. Dans ses deux pièces, l’écrivain Sirafily Diango parle des méfaits de la crise sécuritaire que traverse le Mali depuis 2012, du trafic d’armes et d’injustice dans notre société. Il a mis l’accent sur la valeur de la lecture pour le jeune apprenant. Selon Mr Sirafily Diango, nous avons le devoir d’apprendre aux jeunes la mémoire de notre culture. Il a salué cette initiative de l’Ambassade de la France au profit des élèves maliens. Il s’est dit impressionner par le talent des participants avant de   rassurer sa disponibilité pour aider les futurs cadres du pays. Ce grand homme de culture a enfin déclaré que nul n’a le monopole du savoir. Pendant deux heures, les participants ont  aussi échangé sur l’importance de la langue française et les techniques élémentaires pour mieux lire et écrire cette langue dans les écoles maliennes.Le Commandant du Prytanée Militaire, le Lieutenant-colonel Mama Sékou Lelenta a remercié les initiateurs de ce premier café Littéraire au sein de son école. Selon lui, ce choix n’est pas fortuit. Il a demandé aux hommes de culture de multiplier ce genre de rencontre littéraire pour renforcer le niveau intellectuel des élèves. Il  a invité les  jeunes  littéraires à s’inspirer des grands écrivains notamment, Sirafily Diango,  Amadou Ham pâté Bah. Le Commandant du Prytanée Militaire a enfin demandé aux jeunes générations de fournir beaucoup d’efforts pour être les meilleurs de demain.