L’Etat-Major Général des Armées et l’EUTM planchent sur la résolution 1325 du Conseil de Sécurité de l’ONU

A l’occasion du 19ème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de Sécurité de l’ONU, l’Etat-major Général des Armées en partenariat avec l’EUTM a lancé ce mercredi 30 octobre 2019 un atelier de formation de 2 jours sur le rôle de la femme dans le maintien de la sécurité. C’était à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) en présence du chef d’état-major général adjoint des armées, le Général de brigade Abdrahamane  Baby. Le thème retenu est : ‘’Sœurs d’armes-Renforcer le rôle des femmes dans les forces armées maliennes’’.

Dans son intervention, le commandant adjoint de l’EUTM, le colonel Michael Meinl, a déclaré que  les femmes jouent un rôle prépondérant dans la résolution des crises et dans la consolidation de la paix. En outre, il a précisé que les droits de l’homme et l’égalité entre les Hommes sont des principes fondamentaux de l’Union Européenne. Cependant, le colonel Meinl a rappelé que dans la plupart des conflits armés, c’est les femmes qui sont particulièrement victimes des violences sexualisées et que la résolution 1325 du Conseil de Sécurité de l’ONU est une réponse à cela.

Pour sa part, le chef d’état-major adjoint des Armées, le Général de brigade Abdrahamane Baby, a soutenu que l’objectif de cette séance sur la résolution 1325 est d’assurer la participation active des femmes dans les questions de défense et aux processus de prise de décision. Il a enfin évoqué la ferme volonté du gouvernement d’augmenter le nombre de personnel féminin dans l’armée.