LOPM et le Commissariat des Armées : Le Soutien de l’Homme

dsc_0006Dans le cadre des festivités commémoratives du 22 septembre 2016, le Directeur du Commissariat des Armées, le Colonel Abdoul Wahab Touré a tenté de faire une évaluation de la mise en œuvre de la loi d’orientation et de programmation militaire, ce programme est un vœu cher aux plus hautes autorités de notre pays. Au regard de l’enveloppe financière votée pour l’application de ce chantier inédit, l’espoir est aujourd’hui permis de croire que la reconstruction de notre outil de défense est réellement en marche.

56ème ans que notre Maliba est indépendant le citoyen lambda cogite et ne retrouve nulle part dans ses archives quel gouvernement a pu injecter une telle somme dans la  création ou la réhabilitation de l’armée nationale du Mali.

Comme le stipule un adage de chez nous « On n’est mieux servi que par soi-même ».C’est fort de cette vérité que le colonel Touré commence par une brève présentation de sa structure qui est selon luiun service pourvoyeur en charge du soutien de l’homme. La Direction du Commissariat des Armées est rattachée à l’Etat-major général des Armées et à ce titre elle a pour mission de faire face aux besoins des FAMa en alimentation, en matériels de subsistance, de campement et de couchage.

La LOPM est vecteur d’innovations

Pour le Directeur du commissariat des Armées la LOPM a amené beaucoup d’innovations et continue de susciter de l’espoir au niveau de la Direction du Commissariat des Armées. Au nombre des acquis on peut citer la construction d’un établissement ravitailleur du commissariat à Sévaré qui est en chantier et très avancée. Ce joyau va servir de plate-forme logistique de la DCA oùon auradu matériel de couchage, de campement qui y sera stocké à Sévaré, une manière de décentraliser les services de la DCA.

Le recrutement de près de 10000 recrues à l’horizon 2017 dont le ton a été donné par l’enrôlement de 5100 recrues en 2015 fait partie des acquis et le rôle du commissariat est de les équiper et de les habiller.

Quant- on parle d’habillement, on parle d’équipement et du paquetage complet. Dans le cadre de la mise en œuvre nous allons aussi participé à la mise en condition des lieux d’hébergement de ces hommes, à savoir, équiper en lits, matelas et souvent dans certains cas si les locaux sont insuffisants nous procédons à l’installation de tentes, mais aussi la direction fournit du matériel culinaire pour mieux améliorer l’alimentation des hommes.

Se projetant dans le futur le Colonel Touré précise que courant 2017 tous les militaires maliens auront une dotation de cinq tenues (treillis, camouflé couture para, tenue d’opération, tenue BDI et la tenue camo F2) et trois paires de chaussures (rangers cuir noir, à sable et de brousse).

En plus de cette bonne nouvelle le colonel Touré s’est dit confiant de la rénovationtrès prochaine de l’atelier de couture des FAMa avec l’acquisition de  nouvelles machines à coudre.

Des acquis certains mais aussi beaucoup d’attentes

La réalisation d’une telle œuvre ne va pas sans difficultés comme toute œuvre humaine, il y en aura toujours. Les moyens très limités de l’Etat est une des principales difficultés. Mais à défaut des moyens de sa politique on fait la politique de ses moyens ; d’où l’obligation parfois de faire l’arbitrage entre certains besoins.

Le colonel Touré, chaque service à sa spécificité, aucun service ne prendra l’habillement à la place de la DCA. ‘’ Vous conviendrez avec moi qu’en 2012 très peu de militaires étaient en giletpara balle et casque balistique. LaLOPM entend doter à travers la DCA tous les  GTIA de ces matériels nécessaires au combat. En plus detous ces efforts en matériels, d’autres moyens de protection seront réalisés comme les bacs à sable qui permettront de sécuriser les troupes en stationnement.

En conclusion le colonel Wahab Touré estime que la LOPM est une chance pour la DCA et toute l’armée malienne parce qu’elle nous permettra de faire un grand pas avant.

 

Sgt d’Aviation Nassoun Fané