Lutte contre le terrorisme : Les forces conjointes dans le Liptako-Gourma

Du 12 au 18 juin 2020 les FAMa et Barkhane ont mené une opération conjointe dans le Liptako Gourma. Ainsi, les 13 et 14 juin, une unité de Barkhane, opérant aux côtés d’une section des unités légères de reconnaissance et d’intervention FAMa de Gossi étaient engagées dans une manœuvre de harcèlement. Cela a permis de détecter un mouvement de groupe armé terroriste dans le Gourma malien.

Au cours de cette opération, plusieurs combattants terroristes ont été neutralisés, des plots logistiques ennemis ont été détruits. Quatre motos, un pick-up et une grande quantité de matériel de confection d’engin explosif et du matériel de communication ont été saisis. Dans le Liptako, plusieurs motos et d’armements ont aussi été saisis.

La plus-value des opérations aériennes menées de Barkhane en appui des Forces armées nigériennes (FAN), notamment dans la région de Diffa, a saluée par les autorités nigériennes. Côté G5 Sahel le général Camara, adjoint du général commandant la force conjointe du G5 Sahel dirigeant actuellement les opérations depuis le poste de commandement conjoint à Niamey a souligné les succès tactiques de la force conjointe dans ses opérations, notamment celles qu’elle mène dans la zone des trois frontières (Mali, Niger, Burkina Faso). Il est par ailleurs revenu sur l’efficacité du Mécanisme de commandement conjoint (MCC) qui favorise une très bonne coordination entre la FC-G5 Sahel, la force Barkhane et leurs partenaires.

Ce mécanisme symbolise l’une des principales avancées depuis le sommet de Pau Il est au cœur des résultats obtenus conjointement par les principales forces sahéliennes dans la lutte contre les groupes armés terroristes.