Lutte contre le terrorisme Seize agents des forces de sécurité formés aux techniques de neutralisation, destruction des explosifs (NEDEX)

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection civile a tenu vendredi 9 septembre  2016 dans son département, la cérémonie de fin de stage de 16 agents de la Police et la Garde Nationale en techniques de reconnaissance NEDEX au profit de la Force Spéciale Anti-Terroriste (FORSAT).

Dans le souci constant d’amélioration et de perfectionnement desesagents,le Ministère de la Sécurité a sollicité le Service de lutte anti-mines des Nations Unies (UNMAS) en vue de former une composante de reconnaissance NEDEX au sein de la FORSAT. Cette formation permettra à cette structure de disposer d’équipes spécialisées possédant la capacité de réaliser des opérations dans un milieu où une menace liée à la présence d’Engin Explosif Improvisé ou de minutions peuvent présenter un danger important risquant de compromettre une mission.

En effet, durant 4 semaines, ils étaient 8 policiers et 8 gardes à suivre cette formation dont 8 Gendarmes avaient précédemment bénéficié. Elle s’est articulée autour de 3 modules distincts à savoir la connaissance générale des munitions, connaissance de la menace terroriste et du contre engin explosif improvisé, connaissance et mise en pratique des techniques de fouilles et recherches préventives et sur alerte à la bombe.

L’objectif était de donner aux personnels les capacités de préparer et d’appuyer l’action des équipes d’intervention FORSAT à travers la recherche, détection, localisation, balisassions et l’identification, puis rendre compte en cas de présence soupçonnée d’engins explosifs. Il s’agit d’informer les autorités sur les risques encourus et sur les procédures à appliquer, faire prendre des mesures de sécurité immédiates mais aussi transférer les éléments de situation aux spécialistes d’intervention.

A l’issu de cette formation, les agents seront en mesure de réaliser sur ordre des fouilles préventives ou sur alerte à la bombe, faire mettre en place des mesures préventives et de protection pour minimiser les effets d’une éventuelle détonation non contrôlée et des reconnaissances d’itinéraires en zone d’insécurité.

En marge de la remise des attestations, le représentant de l’Ambassade de France au Mali,  le ColonelJule Lebragea procédé à la donation symbolique de lots de matériels de reconnaissance NEDEX d’une valeur de 37 millions de francs CFA. Ces matériels sontcomposés entre autres de détecteurs électromagnétiques, de magnétomètres et de lots de traction à distance individuel. Il dira que le renforcement des capacités de sécurité nationale face au terrorisme demeure un défi permanent.Le colonel Lebrage estime qu’avec la FORSAT le ministère de la sécurité s’est doté d’une capacité significative de réponse aux menaces terroristes.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré a remercié tous les partenaires particulièrement la France et l’UNMAS pour les gestes d’amitiés qu’ils témoignent à l’endroit de notre pays. Le ministre a noté que la FORSAT est une volonté politique de regrouper au sein d’une seule unité les éléments de la Police, de la Gendarmerie et de la Garde Nationale. Pour lui l’opérationnalisation de cette force permettra beaucoup plus de réactivité face aux évènements et à la diversité des modes d’actions des terroristes. Le ministre Traoré a promis l’utilisation à bon échéant des matériels remis tout en notant que très prochainement 4 équipes de 2 éléments de la Direction Générale de la Police Nationale seront formés et équipés en NEDEX.

Le major du stage, l’Inspecteur de Police Mohamed Coulibaly soutient que cette formation est d’une importance capitale pour leur future mission car, elle  a été d’un apport inestimable tant physique que moral. Il a remercié les autorités et les instructeurs pour cette formation de qualité.

 

 

MDL/C Geneviève S. Diallo