LUTTE CONTRE LES ATTAQUES TERRORISTES DANS LA VILLE DE TOMBOUCTOU

image-9ae308f4f40974dcaffd687c9bb1638eb857ae15dab83f17c352f3f3132b473b-VMise en place d’un mécanisme de coordination entre les forces Barkhane-FAMa-MINUSMA

Dans le cadre de la sécurisation et de l’assistance mutuelle aux populations en cas d’attaque des positions des forces en présence, les commandements militaires des FAMa, Barkhane et MINUSMA ont créé un mécanisme pour coordonner leurs  actions sur le terrain. Afin de mieux appliquer ce mécanisme, ils ont organisé le 28 avril 2016, un exercice de simulation aux alentours de l’aéroport de Tombouctou.

Cet exercice a enregistré la  présence  du Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général Mahamane Touré ; le Sous-CEM Opération des Etats-Majors Général des Armées, le colonel-major Abdoulaye Coulibaly ; le COMTHEATRE Maliba, le Colonel–major Bréhima Haidara et le Commandant du secteur III, le colonel Oumar Diarra.

Le dit exercice a enregistré aussi la présence du commandant de la MINUSMA, le Général Michael Lollesgaard et le commandant du secteur III de la MINUSMA, le Général Sidiki D. TRAORE du Burkina Faso.

L’exercice portait sur une  simulation d’attaque d’un Check point des FAMa au cours de laquelle ces derniers rendent compte à leurs Etats-majors qui envoient une force d’intervention rapide. Informée de la situation,  la MINUSMA envoie à son tour une unité d’intervention rapide plus une équipe EOD chargée de neutraliser les engins explosifs, une ambulance pour évacuer les blessés ainsi qu’un appui aérien pour neutraliser l’ennemi.

‘’Tous ceux qui sont contre la MINUSMA sont les ennemis du Mali et nous devons travailler ensemble pour minimiser les pertes et si possible mettre fin et protéger les fils des autres pays afin que la paix puisse régner au Mali’’, a déclaré le Général Mahamane Touré.

Le Commandant du secteur Ouest de la MINUSMA, le Général Sidiki D Traoré a précisé que les trois forces cohabitent ensemble  dans la ville de Tombouctou pour apporter la quiétude à la population. Selon lui, La mission principale de ces forces est de protéger les populations civiles et leurs biens et de ramener la paix dans la région. ‘’Mais cette paix ne peut venir qu’avec la collaboration de l’ensemble des forces en présence, raison pour laquelle elles doivent s’assister mutuellement afin de repousser l’ennemi et lutter contre le terrorisme’’ a-t-il ajouté.

Le Général Mahamane Toure a affirmé que cet exercice conjoint est une bonne chose si nous parvenons à le pratiquer sur le terrain quand l’une de ces forces sera sous le feu de l’ennemi. ’’Ensemble, nous sommes forts  pour neutraliser une éventuelle attaque djihadistes’’ a-t-il souligné.

Selon lui, les autorités  militaires ont longtemps demandé une coopération de proximité dans le cadre du partage de l’information et une coordination des actions communes à mener ensemble. Les pertes au niveau de la MINUSMA ou de Barkhane sont des pertes pour le Mali, a précisé le Général Touré.

Cet exercice tant apprécié par les parties prenantes s’inscrit dans le cadre de l’entrainement pour la mise en œuvre du mécanisme de coordination entre les trois forces présentes à Tombouctou.

Le commandant de la MINUSMA, le Général Michael Lollesgaard s’est dit très satisfait de cet exercice tout en exhortant les hommes à y mettre plus de sérieux et de détermination.

 

Cal Alhassane ALDJOUMATI (Tombouctou)