Mois de la Solidarité : Le gouvernement solidaire aux familles des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur

A l’occasion du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la Fondation pour la Solidarité à travers la Direction du Service Social des Armées, a organisé une cérémonie de remise de don aux veuves et aux orphelins des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur. C’était, le samedi 16 octobre 2021, sur la place d’armes du Génie militaire. L’évènement était placé sous la présidence du Ministre délégué auprès du Ministre de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire, de la solidarité, des réfugiés et des déplacés, Oumarou Diarra. On notait également la présence du directeur du service social des armées, le colonel Mohamed Fofana.

Cette donation est composée de kits scolaires, de médicaments, de riz et de tricycles à moteur pour un coût total de 63 millions de FCFA entièrement financé sur le budget national.

Le Directeur du Service Social des Armées, le colonel Mohamed Fofana a remercié le gouvernement de la Transition pour sa générosité et sa solidarité en faveur des veuves et des orphelins des Force armées et de sécurité. Il a adressé ses salutations à l’ensemble des bonnes volontés qui ont voulu aider les familles des victimes de conflit. Selon lui, cette cérémonie s’inscrit dans un cadre d’élan de solidarité et d’entraide qui trouve tout son sens à travers cette action.

Le Ministre délégué auprès du Ministre de la santé et du développement social, chargé de l’action humanitaire, de la solidarité, des réfugiés et des déplacés, Oumarou Diarra a noté que le thème retenu cette année : ’’la solidarité, un moyen de renforcement de la paix, de la cohésion sociale et d’atténuation des effets de la COVID-19’’, est révélateur de l’importance que peut jouer la solidarité dans un pays en proie à l’insécurité et aux impacts socio-économiques de la pandémie de la COVID-19. Il a déclaré que la solidarité peut-être un facteur favorisant la paix, la stabilité, la cohésion sociale, la réconciliation et le vivre ensemble.

Le ministre Diarra a ajouté que l’une des préoccupations du gouvernement de la transition demeure le réarmement moral des militaires en leur apportant un soutien en reconnaissance des services rendus à la Nation.

Pour la veuve Kadia Touré, ce geste du gouvernement du Mali est très significatif car il permet d’aider les orphelins et les veuves dans leur vie quotidienne. Ainsi, au nom des bénéficiaires, elle a remercié le gouvernement de la transition et toutes les bonnes volontés à l’endroit des familles des militaires tombés sur le champ d’honneur.