Mois de Solidarité : Le Président de la Transition rend visite à la plus vieille femme du district de Bamako

Dans le cadre du mois de la solidarité, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta a rendu visite le samedi 9 octobre 2021, à la femme la plus âgée du District de Bamako, Maimouna Sangaré à Niomirambougou dans la commune III. Etaient présents, le ministre de la Santé, le ministre délégué auprès du ministre de la santé ainsi que des autorités administratives et coutumières de la commune III. L’objectif de cette visite du Président de la Transition était de s’imprégner de l’état de santé de la doyenne et de prendre conseil auprès d’elle.

Maimouna Sangaré a 112 ans. Elle a quatre enfants dont 3 garçons et une fille. La doyenne a également 41 petits-enfants et 6 arrières petits-enfants. Son état de santé à la date d’aujourd’hui est bon. Elle s’exprime toujours bien et a une faculté de réflexion impressionnante. La musique est son loisir. Depuis sa petite enfance, la doyenne Maimouna Sangaré aime le petit commerce.
Au cours de cette visite, le Colonel Assimi Goïta a offert un important lot de dons à la doyenne, Maimouna Sangaré. Ce don était composé d’une couverture, un tapis de prière, un bélier, du haricot, des noix de colas, des habits et une enveloppe d’un million de FCFA.
La doyenne du district de Bamako, Maimouna Sangaré a remercié le Président de la Transition pour son geste de solidarité et de patriotisme à sa modeste personne. Elle a témoigné que ce déplacement du Colonel Assimi n’est pas surprenant pour tous les bons patriotes. Et de déclarer que la tradition a été respectée par le Colonel Goïta.
La doyenne Maimouna Sangaré a souligné au Président que les jeunes maliens sont au chômage et lui a demandé de bien vouloir créer des emplois pour les enfants du pays afin de mettre fin au banditisme et à la consommation de la drogue.
Selon Maimouna Sangaré aucun de ses enfants n’a trouvé de l’emploi après de longues études. Elle a également prié pour le retour définitif de la paix au Mali et invité les maliens à accompagner les autorités de la Transition pour le bien du pays. “Mon seul souci est que la mission confiée à mon nouveau mari, le colonel Assimi Goïta, soit bien accomplie”, a-t-elle conclu.

Le Président Assimi Goïta dit avoir pris bonne note des recommandations de la doyenne. Selon lui, le mois d’octobre est un mois de solidarité envers les personnes âgées et les personnes les plus démunies.