MSPC : Une plateforme de réflexion sur la problématique des Engins Explosifs Improvisés

Le Secrétariat Permanent de la Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres en partenariat avec le ‘’Small Arm Survey’’ a initié une plateforme de discussion et d’échange sur la problématique des Engins Explosifs Improvisés (EEI), le mardi 24 novembre 2020 au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Elle a été présidée par le représentant du Secrétaire Permanent de la lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres, le commandant Gaoussou Sow.

Selon le Secrétariat Permanent de la lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres, de 2013 à 2020, les EEI ont été responsables d’approximativement de 60% des personnes tuées ainsi que des centaines de blessés graves dans l’opération de maintien de la paix des Nations Unies et de la lutte contre le terrorisme au Mali.

Pour arriver à une meilleure et diligente gestion de la chaîne, le secrétariat permanent de la lutte contre la prolifération des armes légères a jugé nécessaire d’amener les acteurs à se concerter pour le partage des expériences acquises sur la problématique déterminante des EEI.

Dans son intervention, le représentant du secrétaire permanent de la lutte contre la prolifération des armes légères, le commandant Gaoussou Sow a rappelé que la rencontre permettra de mettre en relation les différentes parties qui ont un intérêt commun dans le cadre de la résolution des problèmes liés aux EEI.

Avant de donner le coup d’envoi des travaux de la plateforme, le commandant Gaoussou Sow a remercié leur partenaire ‘’Small Arm Survey’’ pour son accompagnement sans faille tout au long de ce processus.

Face à la situation sécuritaire de notre pays, une telle plateforme permettra de réduire les méfaits des Engins Explosifs Improvisés et en même temps d’éradiquer son usage anarchique.