Obsèques du Capitaine Moussa Sofara : La DIRPA perd l’un de ses grands techniciens

Le Capitaine Moussa Sofara décédé le lundi 24 août 2020 à l’hôpital du Mali, des suites d’une courte maladie a été accompagné à sa dernière demeure ce mardi 25 août 2020. Ses obsèques militaires et civiles se sont déroulées de Kati à Faladiè en présence des responsables militaires, des civils, des religieux, des parents, amis et compagnons d’armes.

Né le 3 juin 1966 à Sofara, le Capitaine Moussa Sofara fut incorporé comme engagé volontaire à l’Armée de Terre, le 11 avril 1989 à Ségou, en qualité de Soldat de 2e Classe. Par son courage et son ardeur au travail, il fut nommé aux grades successifs : Caporal pour compter du 1er octobre 1993, Caporal-Chef pour compter du 1er janvier 1998. Moussa Sofara devient Sergent le 1er octobre 1999, Sergent–Chef le 1er janvier 2001. Trois ans après, il devient Adjudant le 1er octobre 2004, Adjudant-Chef pour compter du 1er octobre 2006. 6 ans plus tard, il est promu au grade de sous-lieutenant le 1er avril 2012. Lieutenant pour compter du 1er avril 2014 puis Capitaine le 1er avril 2018.

Officier doté d’une valeur physique remarquable, le Capitaine Moussa Sofara était dévoué au métier des  armes. Très bon Technicien, il a toujours donné le meilleur de lui-même. Ses services employeurs qui sont actuellement la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) et l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Mali (ORTM), retiennent de lui un homme affable, disponible avec un fort esprit de camaraderie et de bonne collaboration.

Le Capitaine Moussa Sofara laisse derrière lui, 2 veuves et plusieurs enfants. Cet officier qui vient de perdre son combat ultime contre un malaise de 24 heures, repose désormais au cimetière de Faladiè. Dors en paix mon capitaine.