OPERATION BOURKANE : Réduire la mobilité des groupes armés terroristes le long de la frontière Mali-Mauritanie

Dans le but de rechercher et neutraliser les groupes armés terroristes, l’opération tripartite ‘’Bourkane’’ engageant les forces armées maliennes, mauritaniennes et Barkhane ont menée du 16 au 30 octobre 2016 dans la partie Nord-Ouest du secteur N°3 au niveau du quadrilatère Lerneb, Léré et Foita-Hassitouil, côté mauritanien. Il s’agit de priver les groupes armés terroristes de leur liberté d’action dans cette zone.

La zone de l’opération Bourkane est une région où la criminalité est très présente et se manifeste par des attaques, des assassinats, des vols et des enlèvements. Les groupes armés terroristes tel qu’AlFurqan et AQMI s’adonnent à des exactions sur la population, des assassinats et des trafics de tout genre dans le but de s’établir durablement le long de la frontière mauritanienne. Ils n’hésitent plus à s’attaquer aux postes de sécurité comme à Nampala, Djoura, Léré. Ils ont une parfaite connaissance de la zone et bénéficient de l’appui d’une frange de la population.

Cette coopération a eu un impact positif sur le terrain car elle a non seulement donné une assurance aux populations à travers la lutte antiterroriste tout le long de la frontière avec la Mauritanie, mais a permis également d’assister la population de Lerneb à travers des actions ACM et AMP.

Durant deux semaines, les forces maliennes et barkhane d’un côté et la force mauritanienne de l’autre côté ont sillonné tous les points d’eaux, les hameaux, les campements et les endroits susceptibles de servir de zones de cache, de rencontre ou de dissimulation des groupes armés terroristes.

Selon le commandant du détachement malien, le Capitaine Noël Traoré, cette opération tripartite est d’autant plus importante qu’elle a permis de mener des fouilles des zones suspectes. Il a précisé que le passage de l’armée dans ces zones a rassuré les populations de leur engagement sans faille et a renforcé par la même occasion la collaboration entre les différentes parties.

Le détachement mauritanien a de son côté affirmé que ces genres d’actions doivent se multiplier entre les deux pays afin d’éradiquer les groupes armés terroristes le long des frontières.

Ainsi, la partie malienne et mauritanienne se sont réjoui de la réussite de l’opération qui a permis de repousser l’ennemi, réduire sa mobilité tout en recueillant des informations auprès des populations susceptibles d’être exploitées par ces groupes armés.

A la fin de l’opération, le commandant du centre des opérations du secteur N°3, le commandant Bekaye Samaké, commandant de l’opération tripartite a, au nom du commandant dudit secteur, le colonel André Koné, remercié les FAMa engagées dans cette opération. Il a en outre exhorté l’ensemble à l’unité et à la détermination.

Des attestations de reconnaissances ont été décernées aux éléments ayant participé à l’opération tripartite.

Il faut rappeler qu’à cette occasion, la population de Lerneb a bénéficié des distributions de vivres et de consultations médicales gratuites offertes par les FAMa et la force Barkhane.

Caporal Alhassane ALDJOUMATI